Spartan Europe 2017, le bilan

En Andorre, la Tchèque Zuzana Kocumová et le Slovaque Michal Rajniak ont été sacrés Champions d’Europe de Spartan Race 2017. Par équipe, la République Tchèque remporte le titre. Avec une troisième place dans l’épreuve collective et quatre sacres en catégories d’âge, le bilan de l’équipe de France est excellent dans des conditions extrêmes proches des courses à obstacles blanches.

Zuzana Kocumová imbattable


La double championne du Monde de Spartan Race n’a laissé aucune chance à la concurrence. Elle s’impose avec plus de dix minutes d’avance devant la Suédoise Yoie Bohlin et la Slovaque Eszter Hortobágyiová. Chez les Françaises, Myriam Guillot-Boisset (La Fadateam/I-Run) prend la cinquième. Elle est accompagnée dans le top 10 par Magalie Bais (Tr1be). Aline Pedretti (14 – No Fear ocr), Bérangère Gaumont-Martin (15 – Thor), Lorena Orcera (16 – No Fear ocr), Julie Munoz (17) et Amandine Delbreuil (20 – Wild Runner) complètent la liste des Françaises dans le top 20.

La vidéo donne la victoire à Michal Rajniak


Alors que l’Espagnol Albert Soley pensait avoir remporté la course, les nouveaux contrôles des pénalités venus des U.S. ont donné la victoire au Slovaque Michal Rajniak. Pour la première fois, les résultats de l’épreuve étaient rendus officiels quelques heures après l’arrivée pour laisser aux juges le temps de contrôler la réalisation des Burpees. Avec trois pénalités oubliées sur un des obstacles, Albert Soley a écopé des 90 secondes de pénalités lui coûtant son titre.

Derrière les deux coureurs, le tchèque Tomáš Satinský complète le podium. Michka Guillot (7 – Tr1be), Jérémie Gachet (8) et Pierre Anxionnaz (10 – Thor) se placent dans le top 10. Yann Alarcõn (12 – Spartan Lions) et Xavier Gerfaud-Valentin (14 – Thor) les accompagnent dans le Top 20 où manquent David Labrosse (27 – Clan Barjo) et Grégoire Rezzonico (28 – Tr1be). Les deux coureurs qui représenteront la France aux Spartan World étant dans un creux de forme due à leur préparation physique axée sur les deux championnats du Monde se déroulant en octobre.

L’Équipe de France en Bronze

Dimanche 17 septembre, l’Équipe de France composée des deux meilleures femmes et des deux meilleurs hommes : Magalie Bais, Myriame Guillot-Boisset, Jérémie Gachet et Michka Guillot s’est lancé dans l’épreuve de relais par nation. Sur le tracé de 13+ km, l’Équipe de France prend une très belle troisième place derrière les intouchables Tchèques et Slovaques.

La moisson en catégories d’âge

Pour la première fois, les Championnats d’Europe de Spartan Race accueillait également des compétitions par catégorie d’âge où les Français ont excellé en récoltant pas moins de douze podiums dont quatre titres !

Thibault Jean sacré en Espoir

Après une victoire en Ultra-Beast à Morzine et une Sprint à Atlantique, le coureur Tr1be a su faire le bon choix pour continuer d’apprendre en s’élançant dans la vague espoir des 18-24 ans. Il remporte la course avait près de 15 minutes d’avance devant un autre Français : Luca Hippeau. Chez les Espoires, Camille Thelisson termine au pied du podium.

Les Masters Français conquièrent Andorre

Dans la catégorie 40-49 ans, les Français ont réalisés d’énormes performances avec notamment un triplé en homme où Arnaud Jacquot est sacrée devant Grégory Schillinger et Farid Ben Maacha (Wild Runner). Chez les femmes, Armelle Raoul remporte le titre Master et Mariannick Esco (Bulkpowder) prend la médaille de bronze devant Carla Schillinger et Sylvia Koeffer (Coaching+).

En plus de 50 ans, Patrice Bruneteau (Aroo OCR Crew) remporte le titre de Champion d’Europe. Le podium et la remise des prix tirant le trait sur les doutes nés de la publication du classement où un Suédois semble être devant le Français.

Des médailles en compétitives

Dans ces catégories compétitives, Damien Rinaudo a remporté la médaille de bronze en 25-32 ans juste devant ses compatriotes Alexis Dewet et Anthony Dominique (Tr1be). En 33-39 ans, Léo Payel et Greg Trastour prennent les deuxièmes et troisièmes places.

Tous les résultats

Les réactions

Un super parcours, un temps exceptionnel, je m’étais bien préparé, j’ai fait 30 burpees à la poutre. Je suis parti très vite et j’ai bien géré sur la fin, une petite revanche après mon abandon à l’ultra beast d’Édimbourg.
— Arnaud Jacquot, Champion d’Europe Master 40-49 ans de Spartan Race

Je m’attendais à une course exceptionnelle, je n’ai pas été déçu. En plus des obstacles “traditionnels”, la neige et le dénivelé ont ajouté une dimension supplémentaire à l’épreuve. Pour moi la plus grosse difficulté rencontrée a été l’enchaînement du bucket et du porté de chaîne à moins d’1km d’intervalle. Ce fût un véritable plaisir de courir au milieu d’athlètes de l’Europe entière au travers des magnifiques paysages d Andorre.
— Etienne Chave, 22ème en Élite Homme

Obstacle.fr tient à remercier tout particulièrement Mathieu Claustre, Spartan Nomad & Tr1be OCR Team pour les informations en course et après course ainsi que leurs images et leurs directs

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr