Pass Spartan 2018 : le coût de l’effort

L’ouverture de la vente du Pass Saison 2018 de Spartan Race a mis, logiquement, en émoi la communauté française de la course à obstacles : le prix de celui-ci ayant plus que doublé atteignant désormais les 669 €.

Une augmentation aussi spectaculaire semble cacher une erreur stratégie réalisée en 2017. Les organisateurs de la Série, en France, n’auraient pas anticipé suffisamment le nombre important de titulaire de ce pass enchaînant les courses sur un même weekend. La réaction logique pour combler le manque à gagner est ainsi d’augmenter dramatiquement le prix pour la saison suivante : 2018.

Un nouveau pass six courses comme un symbole

L’arrivée du Pass six courses est un bon indicateur de ce changement de stratégie : six courses, c’est plus ou moins, le nombre d’étapes que connaîtra Spartan Race en France et en Andorre en 2018 (hors Spartan Stadium). Le prix de ce carnet d’inscription, très proche du Pass Saison 2017, témoigne que c’est probablement c’est le nombre moyen de course calculé pour la saison 2017. Tout laisse à penser que la véritable moyenne a été bien plus importante que cela.

Des conséquences du Pass Saison pour plus de visibilité


D’un point d’observateur, l’avènement du Pass Saison a apporté un nouveau problème Spartan Race : celui de la lisibilité des résultats. Pour faire grandir une réputation, des résultats clairs doivent pouvoir être communiqués pour faire s’élever des véritables compétitions et valoriser les vainqueurs.

Avec deux à trois podiums par week-end, les résultats sont durs à interpréter pour la presse grand public car de nombreux Élites enchaînent les distances. Si c’est excellent pour l’expérience et le business, cela l’est moins pour la communication. Avec ses French Championships Series, Spartan a déjà tenté de mettre l’accent sur une distance phare : la Super quitte à appauvrir la compétition dans les autres distances.

Spartan doit maintenant se concentrer pour rendre les résultats plus accessibles et, parmi les solutions possibles, cela peut passer par un plus petit nombre d’épreuves Élites en sélectionnant des distances phares en fonction des lieux : Sprint sur Paris, Super sur Atlantique et Andorre, Beast sur Morzine et Le Castellet… Toutes les combinaisons sont possibles bien qu’en 2017, les épreuves Sprints aient disparu des US Championships diffusés sur NBC Sports.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

3 commentaires

  1. Seb dit :

    Salut à tous et toutes
    Ayant prix un pass saisons 2017 +la beast de Barcelone et sprint et beast en andorre le tout pour finir en beauté avec une dernière beast en Slovaquie (5 trifectas)
    je crois qu’a mon niveau je dit stop car cela devient un trop gros budget et bon business pour spartan.
    En sachant qu’a cela il faut rajouter les frais de déplacement ainsi que le logement
    Sur ce bonnesoirée
    Sportivement
    Seb

    • Anonyme dit :

      Je pense que beaucoup de personne vont faire de même , 400€ c était déjà un budget mais là à presque 800 c est de la folie…
      En espérant que les organisateurs se rendent compte de leur erreurs..

  2. OlympusBeast dit :

    C’est en effet ce qui a dû se produire, un nombre trop important de coureurs adhérant au Season Pass et s’engageant sur des Trifecta en week-end. créant ainsi une impression de perte pour le business.

    Même si en s’engageant sur toutes les risques, on y gagne en tant que coureur, doubler le prix reste tout de même un pari risqué.

    Kevin, @OlympusBeast

Soutenez Obstacle.fr