La préparation spécifique avec Coach Kimberly

Sèb Desbenoit : Qui es-tu Kimberly Trefilek ?

Kimberly Trefilek : Je suis coach et propriétaire de Moirai Health and Fitness à Chicago. Je suis également modèle fitness et Obstacle Racer. J’ai commencé à coacher dès le lycée avec, en parallèle, des études de journalisme, des compétitions de boxe et de Muay Thai. Une fois diplômée, j’ai choisi de laisser une future carrière de journaliste pour embrasser celle de coach. J’exerce depuis neuf ans avec une expérience qui va de la santé publique à la préparation d’athlètes.

389356_987103794407_837676563_n-2-copy

Sèb Desbenoit : Comment as-tu découvert la course à obstacles ?

Kimberly Trefilek : C’était il y a trois ans lors d’une séance avec un client qui combattait un cancer du côlon. L’objectif de mon accompagnement était d’aider son corps à être suffisamment fort pour vaincre sa maladie. Pour fêter sa rémission, il voulait participer à une Spartan Race à Chicago. Je n’en avais jamais entendu parler ! À l’époque, il n’était capable de courir que cinq kilomètres, la course en faisait treize. J’ai donc décidé de l’accompagner pour être sûr qu’il termine sa course heureux. C’est alors que je suis tombée amoureuse de la course à obstacles. Lors de ma première vague élite, j’ai terminé deuxième de la Hard Charge Chicago diffusée à la télévision. Je suis désormais sponsorisée par nutrition53 et je voyage pour les différentes compétitions tout en continuant de coacher et notamment des Obstacle Racers.

11811309_10101277436803687_5254561514823900803_n-2

Sèb Desbenoit : Justement comment prends-tu en compte notre discipline dans sa préparation ?

Kimberly Trefilek : La course à obstacles est un véritable challenge aussi bien mental que physique. Ce sport nous force à sortir de nos zones de confort de part l’enchaînement des obstacles. La discipline exige des compétences et des qualités physiques dans de multiples domaines tels que la course à pied, l’agilité, la force et l’endurance. La meilleure façon de se préparer est de courir beaucoup, porter des poids, travailler sa souplesse, améliorer son grip et travail sur un entraînement physique complet avec de nombreuses répétitions pour améliorer l’endurance des muscles. J’essaye de préparer des entraînements le plus proche des obstacles possible pour préparer le corps et travailler le feeling comme des portés de seau, les courses à travers les collines avec un sac de sable ou la traction d’objets lourds avec une corde.

img_9167

La course à obstacles est un sport d’extérieur et, dans la nature, nous pouvons nous retrouvons face à tout type de conditions météos : chaleur, froid, pluie… Celles-ci peuvent être parfois extrême. L’esprit doit être suffisamment fort pour continuer de pousser quand vous avez trop chaud, trop froid, que vous êtes détrempé et que vous voulez abandonner. S’entraîner en extérieur vous aide à renforcer votre mental.

13987366_10210441496292323_5413594319566824731_o

Sèb Desbenoit : Quel est l’élément essentiel pour toi ?

Kimberly Trefilek : La chose la plus importante que je dis à mes athlètes, c’est de prendre du plaisir tout en se dépassant. La course à obstacles vous fait travailler comme jamais et voir ses progressions permet de toujours rester motivé pour s’améliorer. Il faut s’assurer de toujours célébrer les victoires tout en renforçant ses points faibles sans oublier d’être toujours fier de soi pour tout ce que l’on a accompli !

En savoir plus sur le training de Kimberly : http://www.moiraihealthandfitness.com/custom-online-training/

Instagram: @kimberlyadel

Interview traduite de l’anglais.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture