Dryrobe : vous ne la quitterez plus !

À l’arrivée des courses à obstacles et particulièrement les plus fraîches, il n’est pas rare de croiser des participants cachés dans une très longue parka quasi-monastique. Ce drôle d’équipement est une dryrobe, je l’ai testé sur mes courses à obstacles en cet hiver 2018 et, croyez-moi, je ne suis pas près de la lâcher.

Au premier contact, la dryrobe est donc une sorte de manteau long très volumineux doublé de bouclettes de laine synthétique. Ce n’est pas vraiment l’accessoire idéal pour un défilé de mode et elle prend plus de place que l’ensemble des autres éléments de l’équipement réunis même si un sac (en option) très utile permet, à l’aide d’un aspirateur, de faire le vide et de réduire considérablement son encombrement.

103570-zoom

Le sac compressif est particulièrement utile

Passées ces considérations stylistiques et pratiques, elle devient vite un indispensable sur les courses fraîches notamment quand les conditions sont particulièrement dures.

Pour ce test, direction les Alpes et la neige ! Par deux fois, j’ai utilisé la dryrobe de test pour me changer en avant-course et en après-course sur ces courses à obstacles hivernales. La largeur et le zip à double direction permet de s’habiller et de se déshabiller discrètement tout en restant bien au chaud. Une petite astuce : en mettant la capuche, on peut mettre les deux bras à l’intérieur de la dryrobe pour pouvoir changer facilement de bas sans craindre de faire tomber le tout.

lsdab-lomg-sleeve-dry-robe-black-grey-open

Vive les bouclettes à l’intérieur

Le côté chaleur-bonheur, c’est aussi pour les après-courses et avant le départ. Quand le corps est chaud et que le refroidissement est très important, les bouclettes de polaire font bien leur travail ! J’ai particulièrement aimé également les grandes poches très très pratiques pour glisser absolument tout (dont ma tablette pour les Obstacles d’Or).

Si vous faîtes beaucoup de courses à obstacles mais aussi des triathlons et d’autres sports avec beaucoup d’humidité et de fraîcheur, je vous recommande réellement cet équipement, un peu cher (100€) mais tellement indispensable ! À noter également que le sac de voyage compressif apporte également un réel plus 30 €.

Dryrobe-sous-la-neige.jpg

Ce test a été conduit de façon indépendante : oui, je suis réellement tombé amoureux du produit et non, ceci n’est pas un test sponsorisé.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

1 commentaire

  1. Anonyme dit :

    Il existe une Dry Robe Spartan qui est vendue à 150€ lors des courses du même nom.

Soutenez Obstacle.fr