Veste CimAlp Storm : prête pour l’extrême

Quand l’hiver vient, les conditions se font plus rudes. Les courses à obstacles passent des nuances de boue à la blancheur parfaite des montagnes enneigées. C’est quand les conditions deviennent les plus extrêmes qu’il faut avoir confiance en son matériel.

Pour ce premier test de l’année 2018, j’ai soumis la veste de trail imperméable Storm du producteur français CimAlp à l’exigence des courses à obstacles blanches et des entraînements sous des pluies parfois torrentielles.

Sous les trombes d’eau

Les pluies diluviennes tombent sur Lyon où je réalise le rodage de cette veste. Vendue imperméable et compatible avec la liste de matériel de l’Ultra Trail du Mont-Blanc, la Storm surprend par sa finesse et sa légèreté (219 grammes) mais dès les premiers hectomètres, les doutes sur son étanchéité sont balayés. Le textile laisse respirer le corps : l’effet cocotte-minute ressentie sur les vestes d’une qualité moindre n’est pas présent. Je ne cuis pas dans mon propre jus.

Sur les Monkey Bars des berges du Rhône, l’élasticité de sa matière semble rendre cette veste tout à fait compatible avec les courses à obstacles blanches : ces trails dans la neige ponctués de plus ou moins d’obstacles. La longueur de bras est satisfaisantes, le bas ne remonte que légèrement : en plus d’une veste imperméable de trail de grande qualité, le feu vert est donné pour un test en condition réelle sur une course à obstacles blanche.

Dans la neige comme sur les obstacles

Sur les pentes de La Plagne se déroule la cinquième édition de la Yéti Race. Avec ses neuf kilomètres et ses 6 zones d’obstacles dont un parcours du combattant tracé par les Chasseurs Alpins, j’aurai une bonne idée de la qualité de cette veste à l’issue de la course.

Les premiers kilomètres de trail blanc me confirment les très bonnes impressions ressentis au rodage : je suis bien sans avoir trop chaud ni trop froid malgré les -12°C extérieurs. Je teste « plus sérieusement » l’étanchéité de la veste avec une longue série de cabrioles et de roulades dans la neige. Les résultats sont très bons et je continue ma course au sec.

Arrivé sur les obstacles, la veste ne me gêne pas. Le bon maintien en place et la grande liberté de mouvements sont des vraies qualités et la résistance est au rendez-vous sur les passages à ramper.

Le Bilan : youpi dans la poudreuse

La veste Storm Cimalp vient bousculer la hiérarchie et devient clairement notre veste préférée pour les courses à obstacles blanches. En plus de ses grandes qualités de veste de trail, elle possède les deux grandes qualités pour notre discipline que sont le maintien en place et la liberté de mouvements.

En détails

4.9 note sur 5

Storm

Marque : CimAlp

Note : 4.9/5

Détail de le note :

  • Liberté de mouvement : 5/5
  • Conservation de la chaleur : 5/5
  • Confort : 5/5
  • Qualités Running : 5/5
  • Évacuation de la boue : non notée (course blanche)
  • Évacuation de l’eau : non notée (course blanche)
  • Imperméabilité : 5/5
  • Solidité : 5/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5
  • Note globale : 4,9/5

Prix constaté : 119,90 €

En savoir plus

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Soutenez Obstacle.fr