The Mud Day Amnéville par Jérémie Rabœuf

Samedi 2 juillet, 8000 personnes se sont lancés dans l’aventure de The Mud Day powered by Mini à Amnéville, en Moselle. 500 enfants se sont également lancés dans The Mud Day Kids by FruitShoot.

Jérémie Rabœuf nous partage sa course

Le site d’Amnéville est vraiment pratique pour accueillir beaucoup de monde et comme d’habitude avec The Mud Day, l’organisation des moments qui précèdent le départ est à la hauteur de l’événement : pour récupérer son dossard, déposer ses affaires à la consigne, visiter les différentes boutiques sur le villag.  Le sas d’échauffement et de départ mettent dans l’ambiance direct.

Le site d’Amnéville se prête bien à la pratique de notre sport favori. Le passage dans le Snowhall est toujours intense avec une neige bien fraiche.  Arrivé en haut (mais moins haut que les années précédentes), la première Mud Mystery m’attend et me permet de reprendre mon souffle puis c’est reparti avec une descente dans la poudreuse avec un passage dans le Pipe it Snow : un gros tube suivi d’une pente glissante glacée.

20160702MAM0005

© P. Alessandri / The Mud Day

Le parcours reprend ensuite dehors avec un terrain bien gras vu la météo de notre bel été dans l’Est. Comme à son habitude le Tarzan Style n’a pas été évident pour tout le monde, j’ai moi même grillé pas mal d’énergie pour le franchir sauf que deux obstacles plus loin c’était déjà le Hold the rope (monté de corde) que j’ai réussi mais en voulant descendre un peu vite je me suis brulé le bout des doigts, ça tombe bien car l’obstacle suivant n’était autre que le Master Freeze avec une eau à 3.75°C !

Les autres obstacles habituels étaient bien là tout au long du parcours, j’ai vaincu les 4 épreuves King of Mud avec fierté avant de passer le dernier obstacle Mini Voltage Box juste avant la ligne d’arrivée avec ma team Captain America.

Jeremy-Amneville.jpg

L’après course est au top : un dernier ravitaillement fait plaisir avec la fameuse Mud Beer du Finisher arborant fièrement son nouveau t-shirt et sa/ou ses médailles. Les foodtrucks répondent à l’appel pour nourrir les mudguy affamés pendant qu’ils font le debrief d’après course.

Bilan

L’ambiance de The Mud Day est toujours aussi plaisante et conviviale, vivement la prochaine.

Coté équipement, je testais les Inov-8 X-Talon 200 associées aux chausettes hautes MudGear : c’est vraiment le top ! Quand je vois les autres concurrents galérer dans les pentes (ou descentes) boueuses, j’avance sereinement. Peu importe les passage dans l’eau, grâce à ce duo gagnant, tout s’évacue rapidement après quelques foulés, finis les désagréments et la sensation de courir avec une éponge mouillée dans la chaussure.

 

Auteur point de vue

Quand la communauté de la course à obstacles s'exprime sur Aroo.Fr

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr