Test : Chaussures Salming Elements

Salming est une petite marque suédoise qui monte. Et c’est avec envie que je me suis lancé dans le test de leurs chaussures conçues pour le trail et pour le swim-run : les Salming Elements.

Dire que les Elements sont de bonnes chaussures de trail est un euphémisme. Avec leur approche quasi-minimaliste (drop de 4 mm), une réaction très rapide, un bon amorti et une accroche épatante sur chemin, elles en font de redoutables partenaires pour la course. Le rodage de cette paire s’est déroulé tout en plaisir avec une prise de confiance très rapide.

Le test en laboratoire

Adherence-Seche.jpg

 

Chez BarjoXtrem, mon laboratoire pour les tests, j’analyse les qualités d’accroche sur obstacle, d’évacuation et de solidité.

Accroche sur obstacle

Semelle boueuse, sèche ou détrempée, la chaussure répond. La perte d’adhérence liée à la boue sur les pans inclinés est très correcte même sur surface lisse. Le grip de ses chaussures me rappelle celui des Inov-8 et Icebug, autrement dit, ce qui se fait de mieux.

Évacuation

Conçue pour le swim run, ce mélange de course et de natation, l’Element évacue l’eau facilement après quelque foulée. La boue glisse sur la semelle sans rester incrustée dans les crampons. Malheureusement, le textile de cette chaussure a tendance à laisser passer le sable des boues et entraîner un léger inconfort après de multiples passages dans la gadoue.

Solidité

Après avoir rampé de longues distances et m’être accroché à de nombreux obstacles, ces Salming sont toujours impeccables et ne montreront pas de signes d’usure dans la suite du test.

Le test en course

Entre lac et chemin, la Beaujolais Vert Extra Race est un cadre idéale pour tester les chaussures de courses à obstacles avec de la boue, des chemins pierreux et beaucoup d’eau.

Les Salming Elements se comportent parfaitement dans l’alternance eau/trail et malgré des passages sur des plages de sable, la gêne due aux petites particules reste faible. La réponse sur les chemins est toujours rapide et le confort de course est bon malgré des portions très sèches et rocailleuses.

Le bilan

Si vous cherchez des chaussures polyvalentes pour le trail, le swim run et la course à obstacles, alors les Salming Elements seront de très bonnes alliées. Moins à l’aise dans les bains de boue, son accroche et son efficacité en course seront, en revanche, de précieuses qualités sur les courses à obstacles proche de lacs et de rivières.

Les notes

4-etoiles

  • Adhérence trail 5/5
  • Adhérence boue 5/5
  • Adhérence sur obstacles 4/5
  • Confort (sur sentiers) 4/5
  • Qualité Running 4/5
  • Évacuation de la boue (semelle) 5/5
  • Évacuation de la boue (intérieur) 2/5
  • Évacuation de l’eau (intérieur) 4/5
  • Poids 4/5
  • Durabilité 4/5
  • Rapport qualité/prix 4/5
  • Note globale : 4,1/5

Références complètes

Chaussures Salming Elements (120 €).
Référence produit : 1286036-6604

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

1 commentaire

  1. Sébastien dit :

    Comment se nettoie-t-elle après avoir mangé du sable fin et de la boue (y compris à l’intérieur) ?
    J’ai l’impression que son mesh retient plus le sable qu’un Reebok All terran super qui est plutôt plastifié/

    Autre question : recommandes-tu une chaussure de trail/course obstacle pour pronateur ?

    Merci !

Soutenez Obstacle.fr