Test : Feline Up Pro, le futur de l’élite ?

C’est probablement le test le plus complet jamais réalisé pour une paire de chaussures sur obstacle.fr avec près de 300 km au compteur avant publication en course à obstacles, en trail et en entrainement. Elle a affronté les épreuves et la boue, la base, mais également les sentiers rocailleux, les lacs, les torrents givrés, la neige. Voici notre évaluation intégrale de la Feline Up Pro par Dynafit annoncée pour le printemps 2019.

Acte 1 : courte distance, boue dense et traversée de lac

Après une phase de rodage relativement courte, je lance les dynafit en course sur un format court (8 km) et rapide. Au programme, une course à obstacles qui alterne entre rocaille et boue avec de nombreux passages dans l’eau et dans la boue, une traversée de lac, du métal et des palissades.

La traction s’avère excellente sur les cailloux comme dans les milieux plus boueux. La semelle bien taillée conçue en Vibram Mega Grip s’avère performante en terme d’adhérence : on tutoie les étoiles avec une performance proche des meilleurs au monde et une évacuation de la boue sous la chaussure efficace.

En sortie de lac, l’évacuation de l’eau et de la boue dans la chaussure se fait en quelques dizaines de mètres : une belle surprise pour une paire pas forcément annoncée pour du swim-run ou pour ce type d’exercice.

Acte 2 : BarjoXtrem et ses obstacles obligatoires

C’est le passages obligé de tous les tests : les obstacles de BarjoXtrem, ses chemins, sa boue et ses épreuves. Le parcours permanent offre le meilleur de terrain pour une vraie comparaison des équipements pour la course à obstacles.

Sur les obstacles en bois sec, les Feline Up Pro font des merveilles et montent les pentes sans effort. Le taillage de la semelle n’est pas gênant sur les poutres et autres obstacles d’équilibre : une qualité non négligeable.

Le pan en bois lisse humide est également passé avec un dégradé de facilité assez intéressant. Généralement, le test des chaussures se termine avec cette étape. Mais il y a un élément supplémentaire : le niveau remarqué la place parmi les meilleures pour la discipline et pour pouvoir évaluer son niveau dans la hiérarchie.

Acte 3 : neige, glace et obstacles givrés

Avec son profil fin, la paire de la marque au « léopard des neiges » est particulière précise. Sur les obstacles comme le Z-Wall de la Spartan de Valmorel, son accroche et sa finesse en font un sérieux atout par rapport aux chaussures plus larges.

Dans l’eau et sur la glace des torrents comme sur les pentes de bois givrés, l’adhérence reste correcte. Et comme avec la boue, pas de sensation de courir avec des seaux aux pieds !

Feline Up Pro : des petites bombes

Taillées pour la performance sur les distances courtes et moyennes, les Feline Up Pro de Dynafit s’offrent un très beau futur sur les courses à obstacles d’autant plus qu’elles s’avèrent particulièrement solides.

Avec leur grip efficace, un chaussant très précis, une excellente traction et une évacuation de l’eau performante, cette paire s’avère être taillée pour la discipline et tout particulièrement pour les courses à obstacles en montagne et les trails.

En détails

4.54 note sur 5

Feline Up Pro

Marque : Dynafit

Note : 4.54/5

Détail de le note :

  • Adhérence à sec 5/5
  • Adhérence boue 4/5
  • Adhérence humide 4/5
  • Amorti 4/5
  • Traction 5/5
  • Évacuation de la boue (semelle) 5/5
  • Évacuation de l’eau (intérieur) 4/5
  • Poids 5/5
  • Protection 5/5
  • Souplesse 5/5
  • Rapport qualité/prix 4/5

Prix constaté : 185 €

En savoir plus

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Obstacle.fr