Test : Chaussettes de compression MudGear

Après le convaincant test des chaussettes basses de Mud Gear, nous avons repris nos analyses avec le modèle compressif de la marque américaine.

Dès que la distance se fait sentir, l’utilisation de matériel de compression devient appréciable. Si la principale qualité de ce type d’équipement est d’améliorer le retour du sang vers le cœur, un autre de ses bénéfices pour la course à obstacles est le maintien des muscles en place. Cette qualité permet de prévenir le déclenchement de crampes sur les mouvements liés aux obstacles.

En course

Dans la boue très dense de The Mud Day – Pays d’Aix et sur ses obstacles aériens, le ton est donné. Le maintien, la protection et l’évacuation des boues sont des dimensions très sollicitées. Si mon dense entraînement hivernal peut être un facteur également, la qualité de la compression semble m’éviter toute crampe et sensation de  jambes lourds. Un bon premier contact avec ce produit.

Test Mud Gear

En laboratoire

Sur le laboratoire de BarjoXtrem, la Mud Gear Compression est de la même trempe que sa sœur trail : évacuation de l’eau, limitation de la pénétration des particules et confort en course sont présents avec en sus, les qualités de compression. Du côté de la résistance, le test des barbelés et des pierres indique une vraie solidité et une bonne durabilité.

Le bilan

Après de nombreux tests, non publiés désastreux, nous tenons enfin notre référence en matière de chaussettes pour la course à obstacles. Solides et adaptées à la discipline, Mud Gear a réussit à trouver la bonne formule.

Actuellement en promotion ($30) avec des frais de port enfin diminués ($15), la paire revient à environ 40 € ce qui situe cet équipement à un tarif dans la moyenne des prix des chaussettes de compression de qualité.

5-etoiles

Références complètes

Chaussettes MudGear Compression

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr