La Ruée des Fadas commence fort (avec Olivier, Team Raidlight)

Près de 3000 coureurs à obstacles se sont frottés à une première édition musclée de La Ruée des Fadas à Muret (31).

Les photos de la course sont disponibles sur Weemove et Tilllate.

Le compte rendu d’Olivier, membre du Team Raidlight

Au mois de janvier 2015, nous avons vu sur internet que se déroulerait à Muret la course de La Ruée des Fadas. On s’est immédiatement rendu sur le site avec mon épouse et on a été convaincu. En effet, le site est bien réalisé et la vidéo met rapidement dans l’ambiance.

Nous avons investi dans des déguisements de romains et nous nous sommes rendus le 10 mai 2015 à cette fameuse ruée. Dès notre arrivée, on sent que la machine est bien rodée même pour une première édition. L’accueil est professionnel et les bénévoles sont bien informés. Très bonne idée, le vestiaire dès le départ pour sauvegarder les affaires de la folie de la course à venir.

Crédit photos : Olivier

20150510_084844

Nous sommes inscrits dans la première vague et voici que l’appel de l’échauffement arrive. 250 fadas se réunissent au niveau de la piste de karting (lieu de départ de la course). 250 coureurs se réunissent avec deux coachs qui mettent rapidement l’ambiance et réveillent les corps endormis. Là les coureurs commencent à réellement se lâcher et les pakitos et autres farandoles s’enchainent en toute liberté. Un chauffeur d’ambiance continue et rappelle les dernières consignes de sécurité avec humour.

09h59min et quelques secondes… Et d’un coup, c’est le départ. Nous voilà parti dans la fumée orangée d’un fumigène. Les premiers obstacles se dressent devant nous. Je note que quand la difficulté se fait sentir la solidarité survient et les fadas s’unissent dans les épreuves. Les kilomètres s’enchainent rapidement que les obstacles plus variés les uns des autres surviennent.

photo-weemove-10.05.2015-1056695-188

Après 01h45, la course se termine. Nous terminons en couple cette ruée, après quelques coups de jus lors du dernier rempart. Une rafraichissement bullé et un t-shirt floqué au nom de l’épreuve nous tendent les bras.

Une organisation au top, des obstacles variés, un site bien utilisé, des fadas déjantés… etc. Bref une épreuve qu’on fait et qu’on refait sans problème.

Sportivement.

Olivier, coureur des agités de Muret pour la ruée des fadas – MURET 2015.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr