Vers un premier congrès de la Fédération Internationale de Course à Obstacles ?

C’est par une invitation d’athlètes que nous avons appris la nouvelle : le premier congrès de l’IORF (International Obstacle Racing Federation ou Fédération Internationale de Courses à Obstacles) aura lieu en marge des championnats du monde de Spartan Race. Cet événement se déroulera à Lake Tahoe, le 3 ou le 4 octobre 2015.

Cette organisation portée notamment par la franchise Spartan Race a pour vocation assumée de porter des championnats du monde et de faire de la course à obstacles un sport olympique. Joe de Sena, le fondateur de la Spartan Race, annonce travailler avec plus de vingt-six pays sur les cinquante requis pour obtenir une reconnaissance de la discipline et de la fédération par le comité international olympique.

En recherchant plus d’informations, nous avons découvert l’existence d’un blog dédié au congrès. Dans un post de blog, Ian Adamson, le président de l’IORF annonce d’ors et déjà travailler avec des anciens membres du CIO et toutes sortes de spécialistes pour préparer cette fédération.

Une fédération française annoncée comme membre de l’IORF !?

Obstacle.fr est particulièrement surpris d’apprendre par le biais de ce site l’existence d’une Fédération Française de Obstacle Racing. À notre connaissance, il n’existe aucune de ce type en France. Nous serions ravi de rentrer en contact avec cette fédération. La présence d’une faute de français dans le nom de cette fédération nous laisse toutefois sceptique sur son existence. Ce scepticisme est renforcé par le fait que le Ministère français des Sports n’accepte plus l’enregistrement de nouvelles fédérations.

Capture d’écran 2015-09-22 à 11.48.17

Il va de soit que ce site est encore en construction. Néanmoins son existence et les informations publiées semblent indiquer que d’ici à quelques semaines, notre discipline risque de connaître une petite révolution.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

3 commentaires

  1. Salut Sèb, Je pense que niveau source tu peux difficilement faire plus crédible.
    Mais ce qui est génial c’est que ce n’est noté nulle part sur les sites et rapports récents du ministère ce qui laisse planer de gros doutes car nous avons actuellement ce même problème pour un autre sport que je pratique qui existe depuis des années au sein d’une autre fédération et qui souhaite devenir autonome.
    Il reste aussi la possibilité d’être intégré comme sport au sein d’un fédération de tutelle comme par exemple l’athlétisme.

    Enfin stay tuned et en attendant continuons de démontrer que notre pratique est sportive (notamment en développant la formation et la technique) et empreinte de valeurs ce qui sera toujours bon le jour venu.

  2. Bon après une petite recherche dans le Journal Officiel et sur les internets mondiaux point de trace de cette fédération française de Obstacle Racing (avec ou sans faute d’ailleurs) à mon avis nos amis de l’IORF (devrais-je dire plutôt de Spartan Race) se sont fait une petite page pour optimiser le référencement web du site et/ou se faire mousser un petit peu dans leurs démarches de lobbying.
    Cela ne remet absolument pas en cause le fait que la naissance de fédérations nationales et internationales serait une bonne chose pour notre sport. D’ailleurs dans l’article il est précisé que le ministère français des sports n’accepte plus de nouvelle fédération mais je n’ai nul part trace d’une telle chose. Certes les démarches de création de fédération sportive sont complexes mais il ne me semble pas que ce soit impossible la base étant qu’il faut qu’il existe des clubs (associations) qui décident de se regrouper sous forme de fédération (association de loi 1901 avec statuts spécifiques) pour ensuite faire les démarche pour obtenir reconnaissance du ministère avant de pouvoir entamer des démarches de reconnaissance de sportifs de haut niveaux. Légalement si le sport était aux JO il y aurait de facto reconnaissance d’une fédération par le ministère mais bien souvent pour qu’un sport entre aux JO il faut que les fédérations nationales et internationales existent donc le serpent se mort un peu la queue.
    En résumé si nous voulons faire de la course à obstacle un sport il va falloir nous bouger au niveau local et national… un difficile et long chemin nous attend mais cette fois ci il n’y aura pas de burpee à faire si on échoue sur une épreuves 😉

    • Merci pour ce long commentaire, effectivement : le chemin est long !

      Concernant l’information pour les nouvelles fédérations : nous avons l’information donnée par le ministère (notre source).

Soutenez Obstacle.fr