Spartan Race en quête de ses racines

Ancré dans les racines de la culture spartiate, le n°1 mondial de la course à obstacles n’avait encore jamais organisé de Spartan Race en Grèce. Avec une arrivée au pied de la statue de Léonidas, à Sparte, le week-end des 4 et 5 novembre prochain s’annonce comme un temps fort pour la série américaine.

Thomas Blanc, ancien n°1 Français de course à obstacles, est le directeur de course de ce week-end capital pour Spartan Race. Il nous partage ses impressions et quelques informations sur cet événement.

Enfin Sparte ?

Depuis toujours, Spartan Race souhaitait lancer un week-end de course à Sparte. Depuis trois ans, une équipe locale a été mise en place pour piloter cet événement. Il a fallu expliquer le concept, négocier avec l’administration locale, tisser des liens et beaucoup de pédagogie. La crise grecque a naturellement affecté notre projet.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir la municipalité à fond derrière nous. Ils ont hâte de découvrir une Spartan Race dans leur cité.

Un moment spécial pour Spartan

Plus de 500 athlètes internationaux venus de plus de 20 pays seront présents sur cette épreuve !

Joe De Sena, le fondateur de Spartan Race sera naturellement présent sur cet événement et tous les yeux du staff auront les yeux tournés vers cette course. Dans un futur assez proche, il n’est pas impossible que les Championnats du Monde viennent à Sparte.

Le tracé

J’ai passé une semaine avec les bergers pour dessiner le tracé et ce parcours s’annonce très intéressant avec des passages sur des collines couvertes d’oliviers dans les mêmes décors que les Spartiates il y a deux milles ans. Le tout avec une super vue sur les montagnes où est situé le temple des Oracles. La rivière de l’Agogé est au programme également tout comme un passage vers le monument de la tombe de Ménélas (le mari d’Hélène dans la guerre de Troie, roi spartiate). L’arrivée sera au pied de la statue de Léonidas.

Pour les épreuves, ce sera un retour aux origines avec des obstacles plus bruts, plus rugueux. Nous adaptons vraiment nos épreuves à ce thème.

Plus d’informations

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

1 commentaire

  1. James dit :

    Magnifique. Un championnat du Monde aux Thermipyles ???

Soutenez Obstacle.fr