Pantalon Softshell Wintertight par Cimalp

La saison hivernale touche à sa fin avec la Yéti Race de Tignes, le 7 mai prochain. Le dernier test produit est consacré au pantalon Softshell Wintertight de Cimalp qui a complètement bousculé la hiérarchie.

Proposé pour pratiquer le trail et le running en hiver, mais également le ski, ce pantalon éveille très rapidement la curiosité et séduit dès les premiers kilomètres de tests sous la pluie mais c’est dans un effort long et dans le froid terrible de la SaintéLyon que celui-ci s’est véritablement révélé. Non seulement, sa matière maintient parfaitement la température corporelle dans les efforts longs et dans le froid glacial des épreuves au cœur de l’hiver, mais elle également véritablement solide avec, pour preuve, des grosses chutes sur le bitume où le textile n’a pas bougé.

Les tests des vêtements pour la course à obstacles sont des plus destructeurs. Depuis le lancement des tests produits en 2015, la moitié seulement ont été notées. Les autres n’avaient simplement pas résistés aux tests. Sur les courses à obstacles hivernales de la saison 2016-2017, les performances du Softshell Wintertight de Cimalp ont été bluffantes. La combinaison liberté de mouvement, solidité, étanchéité à la neige et conservation de la chaleur est à un niveau encore jamais testé pour notre discipline.

Le bilan

Le meilleur pantalon pour la course à obstacles en hiver. Point.

Les notes

  • Liberté de mouvement : 5/5
  • Conservation de la chaleur : 5/5
  • Confort : 5/5
  • Qualités Running : 5/5
  • Évacuation de la boue : non notée (course blanche)
  • Évacuation de l’eau : non notée (course blanche)
  • Solidité : 5/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5
  • Note globale : 4,9/5

Les notes

Les références complètes :
Pantalon homme running hiver Softshell Wintertight : 79,90 €

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr