OCR France prend le temps de l’Union

Suite à la démission d’Alexandre Boccon et de Sandra Chetaneau, Kevin Rouard et Ulrich Falcioni ont été élus co-présidents et co-trésoriers d’OCR France pour terminer l’année 2019. Ils répondent aux questions d’Obstacle.

Le projet

Sèb Desbenoit : « Félicitation pour votre élection. Quel est votre projet pour la discipline en France ? »

Kevin Rouard : « Notre projet est d’établir une véritable entité nationale capable de représenter les acteurs du sport d’obstacles. Les coureurs, les athlètes, les dirigeants de groupe, les associations ».

Ulrich Falcioni : « Dans un premier temps, nous souhaitons mettre de la transparence et de la communication dans tout ce que fait le bureau. Beaucoup de personnes se demandent à quoi nous servons et ce que nous faisons. Des publications régulières sont prévues au fil des actions menées. D’après le public, OCR France a eu des manquements sur ces sujets par le passé. C’est une chose que nous souhaitons corriger.

Dans un deuxième temps, Alex et Kevin avaient initié la création de l’UFSO (Union Française du Sport d’Obstacles) suite au bilan 2018 de -25% de dossards vendus. Pour mettre en place l’UFSO, nous venons d’intégrer tous les responsables de teams au sein du C.A. (Conseil d’administration) afin de discuter des sujets et faire approuver les futures décisions du bureau. Les teams sont, pour le moment invitées, et rentreront officiellement dans l’UFSO en janvier 2020 pour celles qui le souhaitent. »

Les coureurs loisirs

Sèb Desbenoit : « Notre sport est composé à 99 % de coureurs loisirs, comment comptez-vous les accompagner ? »

Ulrich Falcioni : « Nous ne souhaitons écarter personne du monde du Sport d’Obstacle. Les coureurs occasionnels, en loisir, sont le moteur économique de notre sport, tous les organisateurs s’accordent à le dire. 

Ce que nous proposons simplement, c’est plus de visibilité auprès des coureurs loisir pour les orienter sur des équipes locales. Afin qu’ils soient accompagnés dans leur préparation quels que soit leurs objectifs. Nous réfléchissons également à assurer la pratique ».

Kevin Rouard : « Nous proposons de rassembler tous les styles de courses à obstacles que ce soit de la simple course de village jusqu’aux championnats Élites, du format très court au format long ».

Les défis

Sèb Desbenoit: « Comment envisagez-vous votre relation avec la FFA ? »

Ulrich Falcioni : « Nous allons avoir beaucoup de sujets à traiter dans les mois à venir avec l’ensemble des acteurs de la discipline et les relations avec la FFA en sont un ».

Kevin Rouard : « Le bureau est, par ailleurs, en contact actuellement avec la FFA afin de voir si nous organisons des Championnats de France 2020. Mais nous commençons juste à discuter. 

Sèb Desbenoit: « Fédérer les équipes et un sport très jeune est l’un des plus grands défis qui vous attend… »

Kevin Rouard : « Pour cela nous allons, avec l’appui des représentants des équipes, transformer OCR France en Union d’associations. Nous sommes conscients que le travail est grand. Et nous proposerons des postes clefs pour le développement de la discipline tels que les relations aux fédérations et des championnats, la relation auprès des adhérents, des partenaires et l’ouverture de la discipline aux plus jeunes ainsi que le rapprochement avec des sports connexes tels que l’Endurance ou Ninja ».

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Obstacle.fr