L’Ardèche Rush par Frédéric Dehner

Le 01 juillet, l’association RUN FOR MEMORY organisait une course d’obstacles dont les bénéfices étaient au profit des familles des victimes d’attentats. L’Ardèche Rush est une première en Ardèche, elle a eu lieu au Teil, tout prés de Montélimar.
Il n’y a pas d’inscription en solo et pour cette nouvelle aventure, j’arrive à motiver cinq copains du club de football américain « les 45èmes » de Montélimar afin de monter une équipe. Ils sont prêts à en découdre, mais un petit stress grandit plus la date approche. C’est leur baptême du feu sur ce type de course et malgré les quatre séances de préparation physique que l’association proposé le mois avant, ils ne savent pas trop dans quoi ils s’embarquent. Pour cette première édition, il y aura 258 participants repartis sur 10 vagues toutes les 30mn.

Le jour de la course, le lieu de rendez-vous est assez bien indiqué, mais arrivé sur place, c’est plus compliqué pour se garer. Nous récupérons nos packs coureurs, en fait le tee-shirt et un dossard (dommage qu’il n’y ai pas d’épingles à nourrice avec). Il n’y a pas franchement d’ambiance au niveau de la ligne de départ, pas d’échauffement mais bon, on se regroupe sous l’arche de départ.

Lorsque le départ est donné pour la première vague, un quad nous ouvre la route. Voilà, c’est parti pour presque 3,5 Km de course sur route ou chemin sans aucun obstacle. Et puis tout à coup, nous rentrons dans la zone où s’enchainent tous les obstacles ; passage de pneu, de boue, une palissade, un rampé, encore de la boue, on prend les même et on recommence sur 600 mètres et c’est le moment de rentrer. Nous refaisons les mêmes 3,5 Km dans l’autre sens (au passage nous croisons la vague suivante) sans personne pour nous ouvrir la route cette fois ci, aucun balisage ou de bénévoles. Après quelques hésitations sur la route à prendre, nous retrouvons notre chemin et la ligne d’arrivée.

Nous ne sommes pas sur d’avoir fini au vu du trop peu d’obstacles et du passage de la ligne d’arrivée qui est la même que celle de départ (ou une nouvelle vague se prépare d’ailleurs) sans personne pour nous accueillir, sans ravitaillement ni boisson. Nous recevrons notre médaille finisher après l’avoir demandée puisqu’ils avaient oublié de la distribuer à notre passage sur la ligne !

Bilan

L’association RUN FOR MEMORY a voulu faire un weekend sportif caritatif avec plusieurs épreuves : course d’obstacles, 10 km, semi-marathon ainsi qu’un vide grenier et un concours de pétanque. Malheureusement à trop vouloir en faire on se perd et les différentes épreuves n’ont pas satisfait.

L’Ardèche Rush était un format court de 7,5 km mais avec trop peu d’obstacles. Certes les nouvelles réglementations n’ont pas aidé, mais que se soit en terme d’organisation, de logistique ou encore d’ambiance, cette édition 2017 n’a pas été à la hauteur de nos attentes.

Points positif

  • course caritative.
  • 4 séances de préparation physique.
  • jolie médaille finisher.

Points à améliorer

  • plus d’obstacles et mieux repartis.
  • balisage/organisation.
  • ambiance/convivialité.
  • douche/point d’eau à l’arrivée.
  • consigne pour les affaires.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Soutenez Obstacle.fr