La course à obstacles, le biathlon des JO d’été

Martin Fourcade décoche ses dernières balles dans le relais mixte de biathlon. Le suspense est incroyable. La respiration est coupée. Les émotions procurées sont magiques alors qu’il s’envole pour que la France décroche la médaille d’or Olympique.

Du sport, du suspense et des émotions

Outre la présence d’un grandiose champion, la recette du succès pour le biathlon dans le paysage olympique et dans les audiences télévisées est à chercher du côté du mélange entre endurance et suspense.

Soyons honnête, le ski de fond est un sport incroyable, d’une difficulté terrible et qui peut offrir de superbes dénouements mais le facteur incertitude qu’offre le tir à la carabine vient donner une dimension supplémentaire au biathlon pour offrir un vrai spectacle.

La course à obstacles : le biathlon aux JO d’été

Avec sa dimension sportive incroyable, ses passages en équilibre, sur les obstacles extrêmement techniques… la course à obstacles offre un suspense et des émotions qui peuvent être comparable à celles générées par le biathlon ! En ajoutant une épreuve de tir de type Laser Run sur des épreuves où les obstacles sont réellement techniques peut également apporter le truc en plus en termes de succès télévisés.

En France, les premières diffusions des Spartan Race sur Facebook laissent voir de belles choses réalisés par une équipe restreinte. J’ai vu les JO et j’ai rêvé de courses à obstacles. Ça fait du bien de croire en l’avenir.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr