Inside the OCR Strong Viking Series – Partie 1

Strong Viking est une franchise de nationalité hollandaise qui propose une quinzaine de courses par an sur plusieurs pays du nord de l’Europe. Leurs valeurs et leurs thématiques s’inspirent des anciens peuples nordiques. En 2013, 2014 et 2015 ils ont été élu meilleurs courses à obstacles aux Pays-Bas par OBSTAKELS.com la même année ils ont accueilli sur leur parcours à Nimègue le premier OCR European Championships auquel j’ai pu participer avec d’autres coureurs français.

Cette franchise m’a toujours attiré car elle propose sur des formats généreux, des obstacles imposants, techniques et généralement éprouvants qui sont de véritables challenges pour la communauté des coureurs, Flying Ragnar, Fjord Drop… Elle prône avant tout une dimension sportive même si les valeurs du dépassement de soi et de la camaraderie restent très présentes.

Généralement on trouve 4 formats de course sur chaque édition :

  • 7 kilometer | Beginner
  • 13 kilometer | Advanced
  • 19 kilometer | Beast
  • 42 kilometer | Iron Viking

Certaines éditions disposent de thématiques qui leur sont propres compte tenu de la configuration du terrain ou du tracé du parcours :

  • Mud Edition (Abondance de boue !)
  • Hill Edition (Terrain plus vallonné qu’habituellement)
  • Water Edition (Obstacles aquatiques très présents)

Pour l’avoir constaté lors du dernier championnat d’Europe, le choix du tracé des parcours et leur efficacité leur permettent de proposer un événement enrichissant pour tous les coureurs. Les obstacles reviennent fréquemment ce qui laisse peu de répit et de possibilité en course à pied.

Innovation oblige, la franchise Strong Viking organise pour la première fois au sein de ces événements européens un tournoi de courses à obstacles. Il est composé de 5 courses de 19 km plus une finale à Njimegen entre le mois de mars et de juin.

Voici le détail  et les dates de chaque événement :

  • Strong Viking Mud Edition Saturday 11 Mars 2017 – Fürstenau bei Osnabück
  • Strong Viking Mud Edition Sunday 26 Mars 2017 – Nijmegen
  • Strong Viking Mud Edition Sunday 23 Avril 2017 – Gent
  • Strong Viking Hills Edition Sunday 21 Mai 2017 – Amsterdam
  • Strong Viking Water Edition Saturday 03 Juin 2017 – Frankfurt am Main
  • Finale Water Edition 18 Juin 2017 Nijmegen

Les organisateurs n’ont pas exigé de critères de performance pour participer à ce championnat, cependant les coureurs vont devoir assumer un enchaînement d’épreuves longues réparties sur une courte période.

Les règles des épreuves

Tous les coureurs de la vague OCR SV Séries partent sur la première vague avec le port d’un brassard permettant de les identifier. Tous les obstacles sont obligatoires en une seule tentative et leur franchissement sera contrôlé par des marshalls. En cas d’échec des pénalités physiques seront prévues. Un comportement anti sportif ou une violation des règles pourra conduire à une disqualification du tournoi. L’organisateur a également annoncé avoir recours aux photos ou vidéos pour contrôler les exécutions des franchissements et des pénalités.

Le classement de fin de course permet de gagner des points calculés en fonction du temps du premier et du 200ème participant pour le classement général. Être classé dans les 100 premiers d’une course permet de gagner le statut d’élite et de démarrer après le Valhala Wall (Palissade de 2m) pour les prochaines courses.

Pour se qualifier à la finale à Nimègue il faut terminer dans les 200 premiers hommes, ou 100 premières femmes au classement général. Les 3 premiers de chaque édition seront qualifiés d’office pour la finale.

Motivations

Pour moi c’est un véritable challenge de participer à ce mini championnat. Ayant favorisé ces dernières années les compétitions françaises, j’ai fait le choix cette année de m’exporter pour progresser sur des compétitions véritablement impartiales et loyales.

En plus d’un niveau conséquent, il faut également un cadre de vie et une structure d’entraînement permettant ce genre d’investissement, choses que j’ai la chance de posséder aujourd’hui. Participer à cette compétition est déjà une réussite en soi et finir toutes les courses pour se qualifier à la finale sera l’objectif principal.

Pour me préparer à enchaîner plusieurs formats longs sur trois mois j’ai appliqué la planification suivante.

Après un break d’un mois après ma seconde place sur la 14-18, j’ai repris l’entrainement en douceur en pratiquant des sports alternatifs, vélo, football, etc. pendant le mois de décembre.

Avec le soutien de la box Crossfit™ Tanka, j’ai pu entamer un travail fondamental réparti en 2 entraînements de force, 2 en Metabolic Conditionning spécifique OCR et 2 en athlétisme par semaine depuis la mi-décembre.

Pendant cette période de préparation de dix semaines nous avons insisté sur des intervalles longs permettant l’accomplissement du parcours de 19km à un rythme soutenu.

Actuellement j’ai réduit le volume d’entraînement à quatre par semaine pour éviter une fatigue nerveuse et dans le but d’emmagasiner un maximum d’énergie et d’envie avant le début du tournoi.

Aujourd’hui j’ai hâte de commencer la compétition et de vous raconter la première épreuve. On se retrouve rapidement pour le premier compte rendu sur Obstacle.fr

Merci à Mika de me faire confiance, merci à ma femme de me supporter avec tous mes plannings 🙂

A bientôt,

Geoffrey Nicolas

Du fun et de la performance, Geoffrey Nicolas nous partage ses chroniques d'Élite et de membre de la team Pride or Die

Continuer votre lecture