Coup de foudre sur la Spartan Race

Samedi 9 juin 2018, après le départ de la vague Élite, un violent orage s’est abattu sur la Spartan Race d’Ernée pour sa première édition. La direction de course a pris la décision d’arrêter et d’annuler l’épreuve. Deux jours après, Obstacle fait le point sur cette décision.

Les violents orages qui sévissent sur la zone de course, nous ont contraint ce matin de stopper les courses. Les prévisions météorologiques annoncées pour la suite de la journée (violents orages, forte pluie) ne nous permettant pas d’assurer la sécurité des coureurs et des équipes se secours, Spartan Grand Ouest Ernée est annulée. Le service client contactera l’ensemble des inscrits par e-mail au cours de la semaine prochaine.
– Message Facebook de Spartan Race France.

Fallait-il annuler la course la veille ?

Quand une alerte orage est émise par Météo France, les organisateurs restent libres de leur décision. Au-delà du coût lié à l’inscription, une course à obstacles coûte cher : il faut penser hébergement, trajet, préparation… Annuler une course automatiquement sur une alerte météo émise pour la totalité d’un département n’a pas réellement de sens puisqu’il peut faire un temps exécrable à un bout d’un département tandis que le temps est correct à l’autre. De la même manière, il n’y a aucune certitude quant à l’existence réelle d’un risque météo sur la zone de course.

En 2015, la Spartan Race du Castellet s’était déroulée également dans des conditions d’alerte orange météo pour orage. Un violent orage s’est déroulé avant le départ de l’épreuve forçant les organisateurs à repousser le départ de la course. Une fois cette première vague passée, le temps a été des plus cléments et une annulation ne s’est alors pas justifiée. Celle-ci aurait été incompréhensible pour les coureurs.

Fallait-il annuler la course le jour même ?

L’Hurricane Heat organisée la nuit précédent la course s’est déroulée sans problème. Rien ne présageait que l’orage allait éclater exactement sur le site de la course.

Stopper la course était-il vraiment indispensable ?

Dès lors que la foudre a touché un obstacle, cette décision s’imposait. La pluie ne provoque que très rarement l’annulation du Spartan Race. Ces dernières années, les Spartan Race de Paris et de Morzine en sont les meilleures preuves. En revanche la proximité du coeur de l’orage de la zone de course était une raison bien suffisante pour un arrêt immédiat de l’épreuve.

Pourquoi ne pas stopper et reprendre la course plus tard

Cette solution aurait pu être envisageable si la visibilité météo des prochaines heures annonçait une possibilité de relance de la course dans des conditions garantissant qu’aucun nouvel arrêt ne serait nécessaire. Ce n’était pas le cas ici. De plus, le niveau des pluies inondait petit à petit le parking.

J’ai entendu parlé d’un coureur foudroyé pendant la course

Une personne a été électrocutée après la course suite à un contact avec une structure métallique électrisée par l’orage. D’après Loïc Grignon (Aroo OCR Crew), cette personne va bien et est toujours en observation à l’hôpital comme le veut la procédure normale en cas d’exposition à la foudre.

Bilan

La météo est un facteur à prendre en compte dans toutes les courses. L’annulation a été justifiée et l’organisation de Spartan Race France a pris les bonnes décisions.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

2 commentaires

  1. Cedric dit :

    Bilan pour les participants: Un déplacement pour rien, une gestion de crise (de la part des organisateurs) absente pendant l’événement (aucune communication, complétement dépassés) et un retour du service client disant qu’aucun remboursement ne sera fait mais que l’on pouvait reporter « gratuitement » les inscriptions pour une course en France uniquement et seulement pour les dates de 2018 (en oubliant pas de payer les « frais de dossiers » qui n’ont pas été remboursés eux).

    L’option de reporter -toujours pour 2018 uniquement- sur une course européenne étant elle facturée 20€…..plus les « frais de dossiers »…

    Au final, à ce jour, aucun report ne fonctionne….amateurisme quand tu nous tiens….

  2. simon dit :

    simple remarque :
    si la personne touchée par la foudre est toujours vivante, on dit qu’elle a été electrisée, et non électrocutée
    😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Obstacle.fr