Carton plein pour la SoMad Bombannes

Pour notre 6è participation à la SoMAD – oui, « Quand on aime, on ne compte pas » dit l’adage 😉 – direction Bombannes, à plus de 600 Km de Paris.

Nous avons prévu de passer 4 jours sur place, car en plus de participer à la course 12 Km, nous y sommes bénévoles.

Première impression à notre arrivée : « Wahouuu ! » Un site sublime, une immense forêt, le lac d’eau douce le plus grand de France qui ressemble à une plage, on se croit en vacances en 2 minutes ! Mais… il est temps de se mettre au boulot, nous ne sommes pas là pour lézarder au soleil 🙂

Vendredi 29 mai: balisage du parcours 5 Km

C’est donc parti pour plusieurs heures de balisage de parcours pour la 5 Km qui aura lieu le lendemain. Mise en place de la rubalise et des panneaux de direction, qui nous font découvrir une partie du parcours… qui sera intense ! Nous y reviendrons par la suite.

Samedi 30 mai : bénévoles au ravitaillement de fin

Notre poste est le plus attendu par les courageux SoMadiens et SoMadiennes : le ravitaillement de fin 🙂
Préparation du stand pour une gestion rapide et efficace du « buffet » et de la remise du cadeau Finisher. Il faut se tenir prêts pour l’arrivée des participants de la vague élite dont les premiers achèvent la 5 Km en moins de 28 minutes.

Petit aparté concernant le ravitaillement pour préciser que c’est l’un des plus complets et fournis de toutes les course à obstacles auxquelles nous avons participé, d’où le mot « buffet » utilisé plus haut : eau, jus de fruit, coca, fromage, charcuterie, pain, fruits, chocolat, gâteaux… et ce 2 fois, puisque nous trouvons la même chose au ravitaillement intermédiaire. Les participants ne manquent de rien pour se remettre de leurs efforts. Un point très important pour les organisateurs de la SoMAD !

Après avoir découvert l’envers du décor, côté orga, nous pouvons vous dire que c’est un travail de Titans ! Nous finissons la journée épuisés mais ravis par cette expérience. Nous conseillons d’ailleurs aux personnes qui souhaitent s’investir et donner un petit coup de main aux organisateurs de ne pas hésiter à s’inscrire comme bénévoles, vous serez en plus chouchouter en ayant votre t-shirt de bénévole, un repas ET un dossard offert pour l’édition de votre choix 😉

Les courses à obstacles ont besoin de vous ! Sur la SoMad comme ailleurs : devenez bénévole !

Dimanche 31 mai : la course !

C’est parti pour notre team Parcours Sportif, composée d’1 femme et de 2 hommes.
Vague Kaki – 10h30, on est chaud ! 
Le speaker met une ambiance de folie, petit échauffement avec A2 Running et on prend le départ pour 12 Km et 30 obstacles.
Début de course sur le sable, en bord du lac et à l’horizon le premier obstacle. Nous enchaînons ensuite les kilomètres d’une manière fluide, pas de bousculades et beaucoup de respect des participants lors des passages d’obstacles. Petit plus, une super ambiance dans notre vague 🙂

Le parcours tient ses promesses de par sa difficulté : 12 Km sur un terrain sableux et de bons dénivelés, ça pique les cuisses, les mollets et les fessiers !
Côté obstacles, très bon compromis entre défis et fun. Les traditionnels passages de murs, ramping, bottes de paille à escalader ou sacs de sable à porter laissent place aux obstacles plus fun et/ou originaux, tels que le passage de mousse, les câbles tendus, le Quarter, le Tarzan, les toboggans et j’en passe.
THE obstacle de cette édition : le Ventriglisse ! Une descente impressionnante de 100 mètres sur une bâche avec arrivée dans un bac d’eau, nous pouvons vous dire que nous avons glissé à une vitesse folle, résultat à voir dans notre vidéo… avec le son 😉

C’est avec le sourire que nous franchissons la ligne d’arrivée et que nous profitons à notre tour du ravitaillement.

11248337_1119848444709021_2742275890671266965_n

Bilan : comme annoncé dans le titre, carton plein !

Plus de 4 000 personnes, réparties environ à 50% sur les 2 courses (5 Km et 12 Km).
Si – pour être tout à fait impartiaux – nous devons citer un petit bémol, cela concernerait les amoureux de boue, car sur ce site on trouve plutôt de l’eau sableuse que de la vraie boue bien épaisse pour finir cracra 😛

Un site magnifique, une organisation sans faille, un parcours « hard » et des participants ravis de découvrir ce type de courses (en effet, pour beaucoup c’était une grande première dans leur région).

À faire et à refaire sans modération !

N’hésitez pas à visionner nos photos et vidéo de la course, particulièrement fun pour cette édition, car nous fêtions en même temps les 60 ans de notre équipier Daniel 🙂

La team Parcours Sportif

Parcours Sportif

Parcours Sportif x Obstacle.fr, c'est une grande histoire ! Nous sommes très fiers de accueillir leurs chroniques et vidéos sur nos pages. Parcours Sportif fait parti de l'équipe des envoyés spéciaux d'Obstacle.fr

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr