Depuis que j’ai commencé à travailler vers 22 ans, j’ai arrêté le sport faute de temps ou de volonté ou d’organisation. À l’époque, je pesais environ 70 kg pour 176 cm, et j’avais plutôt tendance à rester sur mon canapé à regarder la TV. C’est ainsi que j’ai commencé à prendre du poids.

Quand c’est deux ou trois kilos, on se dit que ce n’est pas grave et c’est ainsi qu’en douze ans, j’ai pris 40 kilos

Longtemps, j’ai voulu reprendre une activité physique. Mais la flemme et les excuses sont fortes, très fortes. À 34 ans, et ma balance affichait 110 kg.En haut des escaliers, complètement essoufflé s’est produit le déclic.

Le moindre effort du quotidien était devenu un obstacle.

La salle de sport a été une première étape. C’était dur, très dur physiquement mais le mental était là. J’ai vite compris qu’il fallait aussi revoir complément mes habitudes alimentaires. Douze années à ne pas faire attention à mon alimentation ont eu des effets désastreux sur ma façon de consommer et je combinais sandwich, sauces, sodas, chocolat en étant bien assis dans mon canapé.

Les premières semaines, je me suis habitué aux courbatures. C’était dur mais ma motivation était forte et ma femme un vrai soutien. Les kilos fondaient semaines après semaines mais les vrais premiers effets se sont fait sentir au bout de trois mois : je dormais mieux, je passais la barre des 100 kilos.

Cap sur la course à obstacles

Et j’ai découvert la course à obstacles, en m’inscrivant à The Mud Day accompagné de ma femme et de deux amis, je voulais concrétiser ces efforts. Me donner la preuve que tous ces efforts avaient servi à me rendre plus fort mentalement comme physiquement. Nous avons vécu une expérience géniale et, dans la foulée, nous nous sommes inscrits pour d’autres courses.

C’est surprenant comme cela m’a vraiment donné plus de confiance dans ma vie personnelle comme professionnelle, ce qui est drôle c’est aussi le rapport avec les autres, ex : des gens que je croisais régulièrement au boulot, à la salle de sport ou autre qui ne me côtoyaient pas vraiment ont commencé à s’intéresser à moi, comme quoi l’apparence…

Aujourd’hui, je fais 74 kilos et je suis passé du canapé à la ligne d’arrivée.

À 39 ans, je ne fais plus du sport pour perdre du poids mais je cible mes entraînements pour la pratique des courses à obstacles, ceux qui connaissent bien ce sport savent que ce n’est pas évident car il faut être complet et tout travailler (cardio, endurance musculaire, force, agilité, équilibre, etc…). C’est devenu une drogue, j’adore ça.

J’ai aussi permis à motiver des personnes qui étaient dans mon cas et aussi à faire découvrir la course à obstacle à d’autres. Dans ma salle de sport, je suis même parfois cité en exemple, d’ailleurs un gros remerciement à Joël, Sylvie et ma petite femme pour leur soutien et leurs conseils pour m’avoir permis de devenir qui je suis aujourd’hui.

Comme quoi avec de la volonté, on peut vraiment passer du canapé à la ligne d’arrivée.

D’autres aventures

L’aventure de Cécile

L’aventure d’Alexandre, greffé du foie

L’aventure de Gérard, 66 ans