The Mud Day – Paris : les conseils indispensables

Chaque année, The Mud Day – Paris est l’une des plus grosses courses à obstacles sur la planète ! Plus de 20 000 personnes vont se lancer dans le camp militaire Frileuse à Beynes. Obstacle vous a préparé les informations indispensables à connaître avant de vous lancer dans la course.

Trois nouveaux obstacles au programme

Deux obstacles d’équilibre débarquent cette année sur la course avec Drunk Test et The Mudscule. Côté vertical, Skyfail devrait être suffisamment physique pour provoquer les muscles de vos avants-bras.

Demandez le programme !

Comment s’habiller ?

  • Un tee-shirt technique près du corps avec une bonne évacuation d’eau. Pas de coton !
  • Un cuissard technique est également recommandé. Évitez les shorts !
  • Des chaussures pour la course à obstacles ou le trail sont idéales.
  • Préférez des mitaines de rugby ou des gants de bricolage coupés.

Attention, les bijoux sont vraiment à éviter y compris les alliances. Pensez à les laisser à la maison !

Tous nos conseils sur l’équipement pour une course à obstacles ›

Que mettre dans mon sac ?

Prévoyez dans votre sac de quoi vous changer intégralement ! Du gel douche, deux serviettes, deux sacs poubelles et des cotons-tiges sont également indispensables dans un sac de course à obstacles.

Du côté des indispensables également : la crème solaire. Du soleil, des nuages et de l’eau : tous les ingrédients sont réunis pour avoir de formidables coups de soleil. La boue et la sueur forment également un bon cocktail pour dessécher la peau et sérieusement gratter. Une bonne crème hydratante est aussi à glisser dans le sac.

Il ne faut pas oublier également son certificat médical ! Les épingles à nourrice pour fixer le dossard sont aussi une bonne idée. Enfin, deux bouteilles d’eau et de quoi grignoter avant et après la course doivent compléter le sac.

Échauffez-vous, étirez-vous et buvez !

On ne le fait jamais assez, l’échauffement n’est pas une option sur les courses à obstacles tout comme les étirements après la course.

Avec la boue, il est également facile d’oublier de boire. Prendre une boisson à chaque ravitaillement est un indispensable pour garder la forme et profiter de la course dans les meilleures conditions.

D’autres conseils ? Postez-les en commentaire !

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr