Test : Acceleritas 4 par Icebug

Sur la série Toughest, les athlètes Icebug altèrnent entre Zeal et Acceleritas lors des courses à obstacles en fonction du terrain et de la course. Sèb ayant déjà testé la zeal cette année, voici le test de l’Acceleritas.

Le rodage

Première surprise, le profil très fin de la chaussure. Je suis loin d’avoir des pieds larges et pourtant, je me sens à un peu à l’étroit dans cette paire. Sur certains passages, je touche à l’avant. Si cette « spécificité » s’avère être une chance sur les obstacles, il faut être très vigilante lors du choix de la taille.

Dès les premiers kilomètres sur les chemins, l’accroche semble excellente. Je prends peu à peu confiance en ces chaussures. La semelle réagit bien, le confort est satisfaisant et le pied est bien tenu.

Dans les passages humides, la perte d’adhérence sur ces parcours typés trails reste minime et, au fur et à mesure des kilomètres, je m’habitue au profil de la chaussure et à son minimalisme qui la rend assez rude sur les surfaces très dures.

À la fin du rodage, je suis en pleine confiance : à fond dans les sentiers où cette paire donne le meilleur d’elle-même y compris en descente.

Le test en labo

Avec ce test, je découvre le laboratoire d’obstacle.fr, le parcours permanent BarjoXtrem. Mon cahier des charges est précis : je dois vérifier les qualités nécessaires à une chaussure pour la course à obstacles : l’adhérence, l’évacuation de l’eau et la solidité.

L’adhérence

C’est le point fort de ces Icebug Acceleritas. Que ce soit sur les chemins, les obstacles en bois ou les éléments métalliques, pleines de boue ou non, les chaussures répondent bien et gardent une adhérence surprenante.

Pour ma première sur cet obstacle, je franchis avec facilité et sans aide le pan oblique en boos avec mes chaussures boueuses alors que Sébastien essaye, en vain, de faire grimper le modèle de chaussures qu’il tente en haut de la pente.

Test-Acceleritas-2

L’évacuation

Le domaine phare des Acceleritas, c’est le swimrun : un mélange de course à pied et de natation en eaux vives. Pour cette discipline, la marque fournit un tutoriel vidéo pour percer quelques trous afin d’améliorer le drainage. En France, les courses à obstacles sont principalement boueuses et je ne recommande pas cette optimisation : les cailloux et sables de la boue vont venir s’incruster dans le chausson procurant un vrai inconfort.

Par ailleurs, ces chaussures n’ont pas besoin de cela pour vraiment bien évacuer l’eau. La boue ne rentre, en effet, que peu dans le chausson si le laçage est effectué correctement. Une cinquantaine de mètres après les passages en eau, l’inconfort est déjà un souvenir.

La solidité

Les deux cent kilomètres parcourus avec la paire ne semblent pas l’avoir entamée. L’extérieur de la chaussure ne montre pas de marque de fatigue sur les passages de ramper et seule la semelle intérieure, normalement collée, semble légèrement bouger.

TestAcceleritas

Le bilan

Vous avez le pied fin ou l’habitude des chaussons d’escalade ? Dès que le terrain est souple ou boueux, l’Acceleritas 4 d’Icebug peut alors devenir votre paire fétiche pour les courses à obstacles avec ses vraies qualités d’Adhérence, d’évacuation d’eau et de solidité…

4-etoiles

Les notes

  • Adhérence trail 5/5
  • Adhérence boue 5/5
  • Adhérence sur obstacles 5/5
  • Confort (sur sentiers) 4/5
  • Qualité Running 4/5
  • Évacuation de la boue (semelle) 5/5
  • Évacuation de l’eau (intérieur) 5/5
  • Poids 5/5
  • Durabilité 4/5
  • Rapport qualité/prix 4/5
  • Note globale : 4,5/5

Références complètes

Chaussures Icebug Acceleritas 4 (119 €).
Référence produit : Acceleritas 4-L RB9X

Annabelle D.

Habituée des courses en ligne et des chemins de la Drôme, Annabelle réalise des tests d'équipements pour Obstacle.fr

Continuer votre lecture

4 commentaires

  1. Mo dit :

    Merci pour ce retour rapide !
    Bon bah y’a plus qu’a essayer tout ça 🙂

  2. Mo dit :

    Bonjour,

    Vous mentionnez en début d’article  » (…)les athlètes Icebug altèrnent entre Zeal et Acceleritas lors des courses à obstacles en fonction du terrain et de la course. »

    Ma prochaine course cette année sera la « mud day Paris », quel modèle conseillez-vous entre Zeal et Acceleritas sachant qu’au programme il y aura une épreuve « bassin d’eau » (donc immersion cmplète du pied) et les reste c’est de la boue, encore de la boue 🙂

    Merci d’avance,

    Mo

  3. Léo dit :

    J’utilise depuis quelques mois les acceleritas,
    Elles sont vraiment au top pour les courses d’obstacles.
    Utilisation seulement sur les courses pour moi, pas sur des séances d’entraînements.
    Sportivement
    Léo