Quand la course à obstacles n’existe pas pour la FFA

Peut-on encore organiser des courses à obstacles d’ampleur ? La question vient se poser alors que certains comités départementaux semblent ignorer l’existence même de notre discipline.

Alors que la course à obstacles est sous tutelle de la Fédération Française d’Athlétisme depuis plus d’un an et qu’une réglementation est publiée depuis le mois d’avril 2017, certaines courses à obstacles majeures se retrouvent bloquées dans l’organisation de leurs événements. La cause ? Un avis négatif d’un comité départemental de la Fédération Française d’Athlétisme et plus particulièrement de la commission des courses hors-stade.

JE NE DONNE PAS MON ACCORD, JE NE CONNAIS PAS LES COURSES À OBSTACLES

Dans ce contexte, la confiance déjà fragile entre les organisateurs et une fédération qu’ils subissent risque d’encore souffrir. Où est l’implication réelle de la Fédération Française d’Athlétisme si les comités locaux ne sont même pas informés de la seule existence de la course à obstacles qui regroupe pourtant plus de 200 000 pratiquants en France.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr