On a regardé… La course des champions

Après Ninja Warrior sur TF1, Ultimate Beastmaster sur Netflix et The Mud Day sur l’équipe TV, c’est au tour de France 2 de se lancer dans une émission de courses à obstacles avec La Course des Champions diffusée pour la première fois, ce samedi 12 octobre 2019. On fait le tour de l’émission et on débriefe.

Le pitch

Voici le principe de l’émission présenté par les organisateurs

Le stade de France est le théâtre d’une course poursuite nocturne entre un coureur amateur et un véritable champion. Le sportif amateur doit franchir cinq obstacles spectaculaires, qui peuvent lui rapporter de 2500 à 50 000 euros. S’il termine le parcours, il pourra alors tenter l’ultime défi, pour espérer remporter 100 000 euros. Deux minutes après le départ du candidat, c’est au champion d’entrer dans la course. Le jeu du chat et de la souris commence. L’athlète va poursuivre le coureur, tenter le rattraper et l’éliminer définitivement de la course. Alors, qui ira au bout du parcours ? Qui se fera rattraper par le champion ? Mais surtout, qui gagnera les 100 000 euros ? Cette course poursuite est incarnée par Teddy Riner et commentée par Sandy Héribert et Olivier Minne. Laury Thilleman fait vivre l’événement de l’intérieur. 

Des célébrités participeront à l’émission et joueront pour des associations. Ils seront en binôme avec un sportif confirmé ou seul et auront la possibilité de se relayer à tout moment pour franchir les obstacles.

Voici les associations : WWF ; Les bonnes fées ; Un enfant par la main ; Téléthon…

France 2

Les champions

Parmi les champions, on retrouve des figures de notre discipline :

  • Anouk Garnier, top 20 mondiale aux OCR World Championships
  • Myriame Essalki, n°7 des World Elite Series Spartan 2017
  • Jérémie Gachet, Champion en Titre Spartan France
  • David Labrosse, Champion d’Europe Spartan par Équipe

Ils sont accompagnés d’Athlètes de très haut niveau venant de l’Haltérophilie, du Crossfit et du Judo ainsi que le quintuple champion du monde de Pentathlon Moderne : Valentin Belaud.

Le secret est bien gardé mais on va retrouver également de nombreux coureurs à obstacles dans les participants dont l’un des chroniqueurs et Community Manager Instagram de notre magazine.

Les règles

7 obstacles sont proposés et les participants doivent choisir 5 obstacles pour leur parcours et valider les 50 000 euros sans se faire rattraper par les champions. À chaque obstacle franchi, le coureur accumule une somme selon l’échelle de gains allant de 2 500 à 100 000 euros (ultime challenge) avec un palier à 10 000 €. Si ce palier est atteint, les participants repartir avec cette somme, quoi qu’il se passe.

Les obstacles

LE PASSE MURAILLE
Objectif : DÉMARRER SUR LA PLATEFORME DE DÉPART ET TRAVERSER UN CHAMP DE MURS JUSQU’À LA PLATEFORME D’ARRIVÉE, SANS TOUCHER LE SOL.
 

LA FORET DE BAMBOUS
Objectif COMMENCER SUR LA PLATEFORME DE DÉPART ET TRAVERSER UN CHAMP DE POTEAUX SUR PIVOT JUSQU’À LA PLATEFORME D’ARRIVÉE SANS TOUCHER LE SOL.
 

L’ESCALAD’O
Objectif : TRAVERSER LE BASSIN À LA NAGE JUSQU’AU MUR D’ESCALADE. ESCALADER CE MUR JUSQU’AU SOMMET ET UTILISER LA GLISSIÈRE POUR FINIR L’ÉPREUVE.
 

LA TOUR DE FORCE
Objectif : GRAVIR UNE TOUR GÉOMETRIQUE EN MIROIR JUSQU’AU SOMMET SOUS LE VENT ET LA PLUIE. UNE FOIS LA PLATEFORME SUPÉRIEURE ATTEINTE, SE JETER DANS LE VIDE POUR DESCENDRE ET FINIR L’ÉPREUVE.
 

L’EQUIlIBRIUM
Objectif : SAUTER DE PILIER EN PILIER, PUIS TRAVERSER L’AXE EN ROTATION. PUIS TRAVERSER LA POUTRE AVANT DE FRANCHIR LE 2E AXE EN ROTATION ET DESCENDRE DE L’OBSTACLE EN SAUTANT DE PILIER EN PILIER.
 

L’ACCRO-ROULEAUX
Objectif : TRAVERSER UN MUR STATIQUE À CROCHETS EN DIRECTION D’UNE POUTRE HEXAGONALE ROTATIVE MUNIE DE CROCHETS. TRAVERSER CETTE POUTRE PUIS REDESCENDRE PAR UN AUTRE MUR STATIQUE À CROCHETS POUR FINIR L’ÉPREUVE.
 

LA SPIRALE VERTIGINEUSE
Objectif : GRAVIR UNE TOUR EN SPIRALE JUSQU’À SON SOMMET. UNE FOIS LA PLATEFORME SUPÉRIEURE ATTEINTE, SE JETER DANS LE VIDE POUR DESCENDRE ET FINIR L’ÉPREUVE.

France 2

L’ultime challenge : Cet obstacle ne peut être tenté que si le coureur a franchi les 5 obstacles + le mur de sortie. Si le coureur le réussit, il gagnera la somme de 100.000 euros. Mais cet obstacle n’est pas obligatoire. Le coureur peut décider de s’arrêter avant et ainsi repartir avec la somme récoltée lors de son parcours.

Le débrief

Dès l’introduction Teddy Rinner, l’immense champion de judo, met dans l’ambiance : nous sommes en train de regarder un divertissement, certes, mais sportif avec de la course et des obstacles. Sandy Héribert et Olivier Minne sont dans la cabine des commentateurs tandis que Laury Thilleman, qui connait très bien notre discipline, est dans l’arène.

Le premier participant est un professeur de mathématique et athlète de 100 dix mètres haies. Pendant que sa course se lance dans les allées du Stade de France, une vidéo le présente et présente sa première épreuve : la forêt de bambou qui rappelle très fortement le samouraï, un obstacle de troncs d’arbres présents sur les épreuves canadiennes. Son champion est notre champion de France Spartan, Jérémie Gachet (capture d’écran).

Les commentaires respectent les codes du divertissement avec des grandes envolées sans être dégradant. La présentation des champions est franchement surjouées et on retrouve des champions assez froids et avec une distance que l’on ne leur connait pas même si je ne peux m’exprimer que pour ceux que nous rencontrons au quotidien sur les courses à obstacles : Anouk, Myriame, David et Jérémie. Leur valorisation est très grandiloquente alors qu’ils sont d’une gentillesse, d’une accessibilité et d’une humilité rare sur le bord des courses à obstacles.

Le côté accessible des obstacles et la distance à parcourir entre les épreuves donnent un côté moins spectaculaire à la Course des Champions qu’à Ninja Warrior. L’émission est en revanche plus proche de ce qu’il se passe chaque week-end où près de 300 000 personnes par an se dépassent sur les 150 courses à obstacles de France.

Dès le deuxième obstacle, Jérémie Gachet a en visuel le premier participant. Le troisième obstacle me fait rêver en tant que coureur à obstacles : le mélange piscine + escalade en dévers est une combinaison intéressante. Le participant valide l’obstacle et les 10 000 €. Le champion ayant rattrapé le coureur, il n’a pas le droit de le dépasser sur la course. Ils se dirigent donc ensemble vers le quatrième obstacle que Jérémie termine en premier.

Les concurrents s’enchainent

Championne d’escalade, Mathilde est la première femme à participer et elle repart avec 10 000 €. Face à la Flèche – championne de Crossfit -, elle prend même de l’avance sur les trois premières épreuves malgré la pluie !

Il est ensuite intéressant de voir une championne s’élancer face à un participant et le dépasser sur le quatrième obstacle. La course à obstacles est une des disciplines où les gains sur les mêmes entre les femmes et les hommes et où les femmes terminent régulièrement dans le top 10 du classement général au plus haut niveau.

Allez Michka !

Vient le tour de Michka Guillot, l’un des tous meilleurs coureurs à obstacles Français. Sa présence dans les coureurs est étonnante vu qu’il se bat toute l’année face à l’Avalanche : Jérémie Gachet. Tout devient plus clair quand on le retrouve aligné face au quintuple champion du monde de Pentathlon moderne Valentin Belaud.

Très rapide en course, agile sur les obstacles, Michka impressionne. Il enchaîne les obstacles et au moment du buzzer final, le choix se pose entre l’ultime challenge et les 50 000 €. Face à Valentin Belaud, il fait le choix de la raison après une performance incroyable et repart avec les 50 000 €.

Les coureurs à obstacles sont souvent pris de haut par les autres athlètes de haut-niveau. L’image est en train de changer et à grande vitesse avec notamment Jon Albon. Invaincu depuis 2014 aux OCR World Championships et encore sacré aujourd’hui champion du monde de courses à obstacles, il est également devenu cette année Champion du Monde de Trail !

Place au caritatif

L’émission perd de son énergie quand vient le dernier tour avec une personnalité accompagnée par un sportif de haut-niveau. Face à Myriame Essalki – la machine, Alizé Lim est associée à la recordman de France du lancer du javelot Mathilde Andraud pour l’association un enfant par la main. Elles repartiront avec 25 000 €.

Le bilan

En tant que coureur à obstacles, j’ai trouvé que la course des champions est une très belle exposition pour notre discipline et une chance d’inviter encore plus de personnes à rejoindre notre sport.

En tant que téléspectateur, j’ai trouvé l’émission divertissante parfois caricaturale parfois prenante mais globalement sympathique. Au final, j’ai hâte de voir la suite !

Prolonger l’expérience

Au delà de l’émission, France 2 va également reproduire l’émission dans Fortnite !

Suivant le même principe que celui de l’émission, les joueurs sont invités à franchir tous les obstacles dans le meilleur temps en affrontant des streamers (influenceurs) du jeu vidéo en ligne, via la plateforme de streaming et de VOD de jeu vidéo, Twitch.

Pour tenter votre chance, rendez-vous dès le 02/10/2019 à 20h sur twitch.tv/solaryfortnite

France 2

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Obstacle.fr