Nouvelles règles de sécurité FFA : qui est concerné ?

De nombreuses questions sont posées autour du périmètre des nouvelles règles de sécurité de la course à obstacles. Quelles sont les courses concernées ? Voici quelques éléments de réponses émanant de préfectures.

En bref : dès qu’une manifestation sportive pédestre possède plus de 75 participants et qu’elle ne se déroule pas intégralement sur un terrain privé, elle doit obtenir une autorisation préfectorale et donc se conformer aux règles de sécurité de sa fédération. Pour la course à obstacles, il s’agit de la FFA et modifier la dénomination de l’épreuve ne changera rien.

Les autorisations préfectorales sont obligatoires pour les manifestations sportives de plus de 75 personnes et se déroulant totalement ou en partie sur la voie publique que ce soit des routes ou des chemins. Autrement dit : la quasi-intégralité des courses à obstacles sauf celles qui se déroulent intégralement sur un domaine privé. Cela concerne réellement peu d’épreuve en France, seuls les événements se déroulant sur des terrains militaires semblent rentrer dans ce cas.

Pour obtenir l’autorisation préfectorales, les courses à obstacles doivent désormais se soumettrent aux dispositions des articles R. 331-6 à R. 331-17 du code du sport et R. 411-29 à R. 411-31 du code de la route. Parmi les dispositions, l’organisateur doit donc se conformer aux règles techniques de la discipline édictées par la fédération qui a reçu délégation du ministère des sports (code du sport, articles L131-16 et L331-1). Pour la course à obstacles, cette fédération est la Fédération Française d’Athlétisme.

Art. L. 331-1. − Les fédérations délégataires édictent des règlements relatifs à l’organisation de toutes les manifestations dont elles ont la charge.

Modifier la dénomination de l’épreuve est-ce une solution ? Non : Course à obstacles, Spartan Race, Mud Run, OCR… utiliser un autre terme ne change rien à ces textes puisque seule la description de la fédération délégataire fait foi. Cette définition exacte est encore à confirmer puisque le règlement hors stade 2017 n’a pas été encore été mis à jour sur le site de la FFA avec les modifications concernant sur la course à obstacles. Celle-ci pourrait toutefois ressembler fortement à «course pédestre hors stade comportant des obstacles de franchissement ».

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

3 commentaires

  1. James dit :

    Oui cela se nomme un club

  2. Jamed dit :

    A mon avis le critère qui permet d’échapper au règlement fédéral n’est pas le fait de se trouver sur le domaine public ou pas, mais que l’événement soit public ou pas…