Les mondiaux de course à obstacles changent de format !

C’est une vraie révolution qui a été annoncée par l’équipe des OCR World Championships : les championnats du monde indépendant de course à obstacles. 2015 sera la dernière année où l’épreuve comportera un format unique de treize kilomètres. À partir de 2016, ce sont trois distances seront proposées aux athlètes :

  • Courte distance : entre 5 et 8 kilomètres,
  • Moyenne distance : entre 13 et 16 kilomètres,
  • Longue distance : plus de 20 kilomètres.

Nous aurons donc six champions du monde (trois femmes et trois hommes) en 2016. Cette division en catégories n’est pas sans rappeler ce qui existe dans le trail et le triathlon. Ces deux disciplines possèdent, en effet, de multiples distances.

« Très bonne nouvelle ! Pour avoir fait deux saisons à s’entraîner et participer à des courses sur des formats courts et moyens afin de se qualifier pour finalement faire les championnats sur de longs formats : c’est un peu chaotique et compliqué. Il va être maintenant possible de cibler et mieux performer ». Rémi Fantino

Cette annonce arrive avec un timing parfait. Dans une semaine ont lieu les championnats du monde et la semaine dernière avait lieu le congrès fondateur de l’IORF : une possible Fédération Internationale de Course à Obstacles sous le haut patronage du Pentathlon Moderne et avec l’ambition affichée d’emmener notre discipline aux Jeux Olympiques. Cette initiative est, d’après nos informations, indépendante de la fondation de cette fédération mais elle va dans la même direction : vers une meilleure définition de notre sport.

Que pensez-vous de cette annonce et de ces nouveaux formats ? Rendez-vous dans les commentaires !

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

4 commentaires

  1. James dit :

    Bonjour Thomas, Bonjour Sèb, bonjour à tous,

    nous avions échangé il y a quelques temps sur el sujet avec la perspective (sans jugement) que l’OCR soit rattaché à la FFA « pour commencer », comme d’autres disciplines, balbutiantes ont été attachées à des déjà installées afin de trouver leurs marques, leurs encadrants, monter leurs structures, valider des points techniques et réglementaires etc…

    Tant que les organisateurs et autres acteurs (athlètes, teams, asso et aussi médias (oui oui c’est toi Sèb)) ne se réuniront pas à quelques uns pour « décider » quelque chose rien ne bougera.

    Il y a des progrès immense qui sont faits (l’existence de l’Auvergnate Xtreme 2015 comme n°0 d’un championnat de France indépendant !) mais il faut capitaliser !

    • Bonjour James,
      Ça avance effectivement, mais c’est assez compliqué de publier quoi que ce soit pour le moment. Ça arrive dans les prochaines semaines.
      Belle journée,
      Sébastien

      • luciani thomas dit :

        Bonjour, l’idée de se réunir est excellente, je pense aussi que c’est la base de tout. Pour poser des fondations il nous faut mettre nos expériences, nos contact et nos acquis en commun pour avoir du poids. Prenons le dès maintenant ce RDV !
        Seb, tu as nos mail, a toi de jouer 😉

  2. luciani thomas dit :

    Où en sommes nous en France ?
    Je trouve ça assez bien qu’il y ai plusieurs distances sur des championnat du monde. Toutes ces annonces réchauffe mon coeur « d’obstacle racer » et organisateur d’événements, mais une question me taraude et peut être suis je mal informé malgrès mes recherches assidues mais, où en sommes nous en France ?
    Une fédération française verra t elle le jour, peut être une affiliation à une fédération.
    Nous avons besoin d’un cadre légal, mais surtout de fédérer les différentes associations et organismes privé qui se créent un peu partout.
    Je suis certain que je ne suis pas le seul à avoir envie de faire parti du « mouvement » OCR et j’espère trouver un échos.