L’ambitieuse Val’eureuse tombe de haut

Avec près de 2500 participants inscrits pour une première, la Val’eureuse avait tout pour être un superbe succès, ce 25 juin à Val de Reuil. Malheureusement, les organisateurs semblent avoir été dépassés par leur succès.

Dès l’ouverture des inscriptions, les ambitions affichées étaient très hautes avec une volonté annoncée de rassembler plus de quatre mille participants. Mais derrière une communication réussie, les moyens mis en œuvre dans la réalisation des obstacles se sont révélés insuffisants que ce soit dans la conception du parcours que dans la construction des épreuves.

Le principe même de la course à obstacles repose sur la définition d’un tracé comportant de nombreux obstacles différents. D’après nos sources sur places, le nombre de palissades était bien trop élevé pour proposer un parcours varié.

Autre point noir de la course, le nombre de participants pouvant s’élancer en même temps sur les épreuves était trop faible pour certains obstacles. Pour éviter les bouchons trop importants, il est nécessaire de compter une ligne de passage disponible pour 50 personnes par vague voire plus en cas d’obstacle technique ou d’épreuve située juste après le départ.

Enfin, sans pouvoir juger sur place, de nombreuses remarques sur la sécurité de l’épreuve en terme de balisage tout comme en terme d’obstacles nous ont été remontées dont l’interdiction d’une épreuve par la police municipale.

Dans un long article sur Facebook, l’organisation s’est excusée des déboires pour les participants. Et promet de revenir avec une course parfaite pour la seconde édition.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

2 commentaires

  1. vincent ratel dit :

    bonjour, je suis parti en vague 1 prévu à 8h45… nous sommes partis vers 10h00, donc sa démarrait mal. le départ est lancé les bénévoles ne sont pas en place, le balisage laisse à désirer. nous nous perdons… les bénévoles ne savent pas ou nous devons aller pour poursuivre la course. une personne de l’organisation arrive en vtt au bout d’1 quart d’heure et nous remmena sur le parcourt nous faisant sauter 3 km. au final 7 km au lieu de 10 une course un peu gâché, et pourtant quel dommage car le parcourt est magnifique, les obstacles sympa, une course accessible à tout le monde. je leur laisserai donc une chance de se rattraper l’année prochaine car je pense qu’il y a moyen de faire une très belle course.

  2. aubout dit :

    Bonjour,

    Pour y avoir particier votre article résume très bien l’événement.
    Le départ de ma course était à 14h30 vague 24 pour au final partir à 15H passé et avec 2 autres vagues de départ en même temps, un départ rapide en début de ploton nous as permis de ne pas avoir d’attente sur les obstacles heureusement mis a part à la fin ou nous avons rattrapé la vague d’avant qui a du partir 1h plus tot, et la plus d’une heure d’attente donc autant dire que nous avons passés les 3 derniers obstacles pour finir directement à la ligne d’arrivé.
    C’était ma première course donc sans point de comparaison mais effectivement cela n’a pas été une réussite, sans être une catastrophe mais j’ai passé un très bon moment et j’y serais l’année prochaine sans soucis.