La course à obstacles, un truc de maso ? Un jeu d’enfants !

« Souffrance, douleur, exigence »… La course à obstacles est une discipline qui pousse ses participants à se dépasser, à franchir ses limites mais également à s’amuser et à se défouler. Certes, il arrive que nous revenions de nos courses avec des bleus, des bosses et quelques écorchures mais cela n’est pas sans rappeler les genoux des enfants qui rentrent des jeux au parc. D’ailleurs, ces bobos sont même considérés comme des éléments de l’éducation. Une certaine marque se vente même d’être « le pansement des héros ».

Pour pousser ma réflexion, j’ai fais le tour des parcs autour de chez moi. Et j’en suis revenu avec des preuves : la course à obstacles est un jeu d’enfants pour nous les grands !


MonkeyBars-TheMudDay

Les Monkey Bars de The Mud Day ? Dans le square à côté de chez moi !


Escalade-SoMad

Le mur d’escalade de la So Mad ? C’est dès 2 ans.


Filets-Spartan

Le terrible filet de la Spartan Race ? Sur une aire de jeux, dès 5 ans !


Toboggan-Istery

Le toboggan de l’Istery Bask ? Ok, il n’y avait pas de difficulté.


Filets-Obliques-Spartan

Les filets, un classique des jeux et des courses.


PontdeSinge-Frappadingue

Le pont de singe de la Frappadingue ? On le trouve également sur une aire pour enfants.


Besoin de nouvelles preuves ? Rendez-vous au square ou au parc le plus proche !

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

1 commentaire

  1. Marie-Hélène dit :

    Trop bien ton article avec le parallèle pour les enfants. Et qui n a pas dit, allez c est pas grave, retourne vite jouer.

Soutenez Obstacle.fr