2300 Spartiates débarquent en Atlantique

2 300 personnes se sont lancés dans le terrain de moto-cross de Saint-Jean d’Angely (17) pour la toute première Spartan Race – Atlantique. Deux courses étaient proposées : la courte distance (Sprint) et la moyenne distance (Super).

Myriame et Grégoire doublent tout !

Femmes : Myriame Essalki au sommet

Déjà au sommet en Italie, la résistant OCR Myriame Essalki réalise le doublé Sprint et Super et prouve qu’elle est la française en forme du moment. Deux Spartan Lions l’accompagnent sur le podium de la sprint : Kelly Maillot et Jennifer Baudouin. Tandis que Sandra Large et Anaïs Aragon(Tr1be OCR) complètent le podium de la Super.
myriame-essalki

Hommes : intouchable Grégoire Rezzonico

Le suisse de l’équipe Tr1be OCR est intouchable en ce début de saison et réalise un nouveau doublé devant son co-équipier Tony Voisin. Marc Braun (R2Bastille) complète le podium de la Super et Bastien Bravais (Lynx Multisports – F.O.R) celui de la Sprint.
gregoire-rezzonico

Les résultats provisoires

Sous réserve de vérifications par Spartan Race Europe.

Spartan Race Super : Classement GénéralÉliteÉquipes.

Spartan Race Sprint :Classement GénéralÉliteÉquipes.

En attendant les vidéos…

burpees
Le comptage des burpees continue de faire débat après cette nouvelle étape. Si les premiers semblent désormais faire l’unanimité sur leur performance, nous avons recueilli plusieurs témoignages signalant un traitement à la carte de ces pénalités. Certains arbitres assurant même aux Élites énervés par des cas de complaisance qu’ils « ne pouvaient compter tout le monde ».

Le résultat du contrôle vidéo promis par l’organisation est plus que jamais attendue comme nous rapporte cet élite préférant rester anonyme « encore une fois, quand je faisais mes 30 burpees, d’autres élites repartaient après à peine une dizaine ! Le record étant à six avec une bise à l’arbitre au passage. Visiblement l’influence et la tricherie doivent désormais être une des qualités des élites lors des Spartan Race ». Un problème de mentalité donc qui dépasse largement le cadre de l’organisation qui va dans la bonne direction en mettant plus d’arbitres et des vidéos en place dont on attend les résultats.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

1 commentaire

  1. JAMES dit :

    Bonjour Seb, bonjour à tous,
    Trois choses par rapport à ton article :
    1) Super parcours, super tracé, de l’originalité. En ce qui me concerne un vrai bon moment.
    2)Les Marshals ont veillé à mettre la pression c’est clair
    3)Enfin, ILS sont là. En effet, J’ai fait une rencontre du 3e type : j’ai pu constater la présence d’extra-terrestres dans les « burpees area » de la vague Elite, qui arrivent après toi et repartent bien avant et qui, si j’effectue un calcul rapide, enchainent au moins 3 burpees pendant que moi je ne parviens à en réalisé qu’un seul.

    Si la surveillance des règles s’améliore pour les tous premiers, tant mieux. Espérons que les suivants en bénéficient bientôt. Sinon la crédibilité de la Spartan en pâtira…

    James

Soutenez Obstacle.fr