Top 5 des petits trucs pour les courses à obstacles dans la neige

Avec des obstacles sur les pentes enneigées, c’est la promesse d’une course bien extrême (ou bien fun, au choix). Voici quelques petits trucs pour passer un bon moment et ne pas se transformer en bonhomme de neige, en homard ou les deux.

1. La crème solaire

C’est le truc que j’oublie systématiquement et que je regrette instantanément. Avec la neige et la transpiration, le soleil a le pouvoir de te transformer en homard.

2. Le baume à lèvres

Le froid, le vent, le soleil : tout est fait pour que tes lèvres se fendent plus vite que la couche de glace d’un étang sous le poids d’un éléphant.

3. La couverture de survie

Alors je parle pas du cas où tu te blesserais mais déjà rien que pour l’arrivée où tu passes de sportif à fond à petit glaçon : ta chaleur corporelle se transforme en stalactite. Allez hop, dans la poche.

4. Bois, bois, bois, bois…

Il est des nôtres ! Il a pas oublié de boire comme les autres. C’est fou comme quand tu es entouré d’eau glacée, tu oublies de boire. Grosse grosse erreur surtout qu’avec la neige, le dénivelé et les obstacles, tes petites courses se transforment vite en vrais défis déshydratants.

5. Tes petites chaufferettes

Parce que dans le sac à l’arrivée, c’est juste du luxe de faire chauffer ses toutes petites bouillottes.

Bref et si tu es pas idiot comme moi, n’oublie pas non plus la base mais pour ça, j’ai déjà écris une page rien que pour toi.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Obstacle.fr