The Mud Day – Paris 2015, le défi de notre Team !

L’an dernier, nous n’avions pas pu tenter la Mud Day, car nous nous y étions pris trop tard pour les inscriptions et le tarif explosait les records ! Cette année, nous étions au taquet des ouvertures des inscriptions pour Paris, afin de vivre cette expérience complètement Mud.

Départ de la Team Parcours Sportif enregistré pour : samedi 09 mai – 11h20 – vague 7.

Nous nous sommes préparés, entraînés et commençons à être des habitués des courses à obstacles sur lesquelles on nous reconnaît très souvent grâce à notre code vestimentaire et notre logo : noir et vert ! Cependant, la Mud Day a un côté défi de par la difficulté des obstacles qui tendent plus vers la force physique, la hauteur de ceux-ci et le tracé du parcours.

Jour J !

Nous sommes 2 équipes de 4 composées de la manière suivante :

  • Parcours Sportif 1 : 2 femmes et 2 hommes
  • Parcours Sportif 2 : 4 hommes

Arrivée sur le Camp militaire de Frileuse, parking gratuit si 4 personnes par véhicule, le trajet est un peu long pour rejoindre une place mais nous nous garons tout près de l’entrée du village. La récupération des dossards est bien organisée et rapide, c’est appréciable.

Petit échauffement, entrée dans le sas de départ pour notre vague et c’est parti pour 13 Km et 22 obstacles ! Le parcours est particulièrement vallonné, des montées qui brûlent les cuisses et les mollets, et obligent beaucoup de participant(e)s à marcher plutôt qu’à courir. Certains dénivelés font d’ailleurs penser à des épreuves de Trail.

Les obstacles sont très sympas, il y en a pour tous les goûts : force, agilité, hauteur, ramping, de la boue, de l’eau, du fun et beaucoup d’esprit d’équipe pour en passer certains, tels que les murs pour les demoiselles de l’équipe ou encore le « All4 the top » où il faut créer une chaîne humaine afin d’arriver en haut.

DCIM100GOPRO

On ne les citera pas tous, ce serait long de parler de chacun d’eux, mais les obstacles les plus marquants restent pour tous le « Master freeze » : un bac d’eau glacé (environ 5 degrés) où il faut s’immerger totalement durant quelques secondes afin de passer de l’autre côté d’une haie en bois, ainsi que le « Mini Voltage box » qui redonne un coup de fouet à l’arrivée de la course.

À noter tout de même que certains obstacles semblent manquer de sécurité et sont très peu surveillés. Nous citerons pour exemple le « Breizh wall » avec une tranchée creusée en dessous, si un participant rate son accroche en haut du mur, il tombe donc de la hauteur du mur + celle du trou au risque de se cogner sur le bord de la tranchée. Aussi, les rebords des échelles horizontales et du passage des cordes ne sont pas protégés et certains participants peuvent frôler de près les planches de bois en tombant dans l’eau, cependant à la différence du « Breizh wall », il y avait tout de même le staff de la Mud Day sur ces deux obstacles là.

Mauvais point pour The Mud Day en ce qui concerne les ravitaillements. 3 ravitaillements étaient prévus sur le parcours : 2 uniquement « liquides » et un « complet ». Pour les ravitaillements en eau, ils ont été vraiment bienvenus, car il a fait un grand soleil et donc très chaud, mais le ravitaillement dit « complet », nous cherchons toujours la signification du mot complet : un abricot sec ou 1/8 d’orange par personne + un verre de Red Bull chaud, ça ne donne pas l’énergie nécessaire pour attaquer la suite.

Le ravitaillement de fin est très maigre également, mais comme il y a beaucoup de stands payants pour se restaurer sur place, nous pensons qu’ils servent justement à ravitailler les coureurs.

Trois de nos équipiers masculins ont assuré tout particulièrement en passant avec brio les 4 obstacles « King of Mud » : « A1 Mud jump » (cordes), « Drunk test » (poutre), « Gravity ladder » (mur en rondins de bois et incliné) et « John Cooper’s tractions » (longues échelles horizontales en pointe). Ils remportent donc la médaille d’or « King of Mud » !

Tous les autres courageux/courageuses de la Team les ont tenté, en ont passé certains et n’étaient pas loin de décrocher également le sésame. Ce sera pour une prochaine fois !

Passage de la ligne d’arrivée à 8, contents et fiers de nous. Médaille bien méritée, T-shirt Finisher et Mud Beer nous attendent, après l’effort… le réconfort !

Bilan positif pour The Mud Day Paris !

Une course qui répond à nos attentes : difficultés des obstacles et bonne ambiance générale.

Nous sommes agréablement surpris au vue de l’importance de l’évènement quant au nombre de participants, pas de bousculades, encouragements et respect entre Mud Guys durant les passages des épreuves. Le tracé du parcours est tout de même « hard » – et pourtant nous courons régulièrement – ce qui freine beaucoup de participants mais permet d’étaler un peu les groupes pour fluidifier la course, cela nous a permis de dépasser beaucoup de monde tout au long du parcours.

Pas de grosses blessures pour notre Team, justes quelques hématomes/égratignures et des courbatures. Ah bah oui, on a tout donné. N’hésitez pas à venir voir nos photos et vidéo de The Mad Day Paris 2015 sur notre page Facebook : Parcours Sportif

Parcours Sportif

Parcours Sportif x Obstacle.fr, c'est une grande histoire ! Nous sommes très fiers de accueillir leurs chroniques et vidéos sur nos pages. Parcours Sportif fait parti de l'équipe des envoyés spéciaux d'Obstacle.fr

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr