Retour sur les mondiaux de Spartan Race par Jérémy L’Hôte

Love what you do, put your heart into it and you Will be rewarded

Les championnats du monde de Spartan Race 2015 à Olympic Valley près du Lac Tahoe !

Une épreuve, un défi , une team ! En définitif, ces 3 mots résument ce moment de vie, cette expérience que l’on ne pourra jamais nous retirer : nos souvenirs !

Une compétition à la hauteur des attentes tant par l’infrastructure d’accueil, que sa qualité.

Comment rêver ? Faites une Spartan ! On ne sait pas pourquoi on fait la première mais on sait pourquoi on y revient!

L’équipe « française » était composée de 15 athlètes (3 filles et 12 hommes) de tous horizons. Tous ont  eu leur qualification au cours de l’année et même, pour certains, en dernière minute car ils ont su briller tant d’un point de vue des résultats que de l’état d’esprit. Nous avons été un groupe soudé, tous unis dès la ligne de départ avec des niveaux certes disparates mais que la compétition regroupe. L’important n’est pas d’être meilleur que les autres mais bien d’être meilleur que la personne que vous étiez hier.

12109322_921064327930307_9098217972154438577_n

Et c’est grandi que personnellement je ressors de cette fabuleuse aventure riche en dépassement de soi, en souffrance, en apprentissage, en partages, en rencontres. Alors oui, la fête est toujours plus triste quand on a des membres qui se blessent et ne peuvent donner pleine possession de leur moyen comme Vincent Di Benedetto et Jacky Boisset. Mais ce qu’il en ressort , c’est la combativité et le dépassement de chaque membre soutenu et encouragé jusqu’à la dernière minute via les réseaux sociaux et plus concrètement avec les proches présents sur le site.

Tout athlète a donné le meilleur de lui même dans cette « bataille »… Une bataille contre soi même. On a aussi beaucoup appris en prenant une claque par le niveau non pas européen (car on est dans les clous) mais par le niveau mondial… C’est source d’inspiration et de progression. Il faut aussi savoir en tirer les conclusions et rebondir pour ne pas que le fossé continue de se creuser.

En effet, actuellement, il y a un vrai fossé entre les courses outre-atlantique et celles du vieux continent. Non pas en qualité d obstacles mais plus en terme de charge (les portés) ainsi que les monkey-bars ou différents Rigs. Il faut noter et c’est important que l’étape de Paris nous a tout de même donné plus de fil à retordre que l’année dernière. C’est donc de bonne augure pour la suite. Et je sens un Castellet qui va nous donner le change.

Par contre, il est rageant que sur les 2 derniers obstacles, avec Guillaume Solera, nous perdions plus de 30 places pour 2 échecs et donc 2 sets de burpees. À nous, athlètes, de nous adapter et de s’entraîner maintenant en connaissance de cause.

Personnellement, je ressors motivé de cette course , au travers de laquelle , je suis allé dépasser mes limites. J’ai énormément de progrès à faire et c’est ce qui aujourd’hui me donne le plus de satisfaction. Je suis très fier d’avoir fait parti de ce groupe et encore plus d’avoir pu le partager avec ma source d inspiration, ma moitié, Bubu.

Qui au delà de me soutenir, m’apporte chaque jour cette pensée positive et cette envie d’ aller plus vite, plus loin, Plus fort ! Non pas besoin, « c’est croquinou, le plus fort  » ! 😝

12108115_921064394596967_1820456579291031541_n

Merci encore à tous pour vos encouragements et de m’avoir offert la possibilité de vivre cette compétition.
Merci à Reebok avec Marion Le Flécher et Spartan Race France (Olivier, Thomas Vaugelade, Grégoire Elghozi) pour leur équipement pour cet événement.
Merci à Spartan Race World avec Denise pour leur accueil et leur hospitalité.
Merci à mes partenaires ZeroD et La Ruée des Fadas

Merci aux différents groupes d athlètes des SWATS ( Franck et la Swatband), FRENCHFROGS ( Hugo Steiner et ses 300), FOR TEAM (Mikhael Plaisant et ses ForXmen), HCT … de nous avoir suivi sur Obstacles.fr (Sébastien Desbenoit) et de développer ce « jeu de grand enfant ».

Merci à l’ensemble de la TEAM pour cette bonne ambiance et ces moments de partage : Anouk Garnier, Marie Bellego, Marion, Jp Pica , Bastien Bravais, Vincent, Guillaume, Guilhaume Barbe, Matthieu Vanbaelinghem, Billy Gaff, Zopa Lou Ngawang, Mathieu Drugeon , Olivier Guenegan, Jacky , Rémi  !

Merci à ma Toade ! J’ai couru pour Nousss….

Jérémy L’Hôte

Auteur point de vue

Quand la communauté de la course à obstacles s'exprime sur Aroo.Fr

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr