Préparer sa première course à obstacles avec Coach Sèb

Après avoir accueilli, pour la première édition de Coachs&Moi, Matt Murphy, nous recevons Sébastien Cornette. Il nous détaille sa méthode pour bien débuter en course à obstacles.

Sèb Desbenoit : Qui es-tu Sèb Cornette ?

Sèb Cornette: Je suis un passionné de sports, un passionné du fonctionnement du corps humain et passionné des gens. Ces trois choses sont mes moteurs. Petit, j’ai lu Saint-Exupéry et j’ai appliqué une de ces plus belles citations : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité ». Et j’essaye de vivre ce rêve au jour le jour.

Je partage mon emploi du temps avec de multiples casquettes en tant que coach : j’ai beaucoup de passions et j’essaye de toutes les mener à bien. De la remise en forme, à la marche nordique et bien sur la course à obstacles.

Sèb Desbenoit : D’ailleurs, comment en es-tu venu à la course à obstacles ?

Sèb Cornette: En fait, je faisais de la course à obstacles sans le savoir avant que cela existe. Avec une double démarche dans le coaching et en tant qu’athlète de haut-niveau. J’appelais l’alternance de courses et de franchissements de l’athlé-forme. Si tu veux progresser, tu dois faire changer ton corps. Celui-ci va essayer de trouver des éléments qui vont déclencher la progression. Dans mon passé de duathlon et de triathlon, l’entrainement croisée était mon moyen de fonctionner. Quand j’ai vu que cela existait à l’étranger en tant que discipline, j’ai patiemment attendu que ce sport arrive en France !

el-cruce-volcan-seb-cornette-©BVSport

Sèb Desbenoit : Comment se préparer pour sa première course à obstacles ?

Sèb Cornette: C’est à la fois une question super intéressante mais également très complexe. J’ai un regard très critique envers ce que je vois fleurir sur le coaching en course à obstacles. J’ai eu une vision plus individualisée : cela dépend tellement de la personne ! Si je veux avoir un discours cohérent, ces conseils doivent vraiment s’adapter mais, dans tous les cas de figure, quelqu’un qui commence la course à obstacles doit comprendre ce qu’est une course à obstacles.

Si le renforcement musculaire est bien entendu nécessaire, il faut, avant tout, courir. C’est essentiel et particulièrement pour les personnes qui viennent du fitness ou du Crossfit®. Et pour les coureurs, il faut continuer de courir avant de passer à la suite.

De manière généraliste, je conseillerais le functional training : imiter les mouvements que nous sommes naturellement amenés à faire en courses. La première étape est donc de faire une session Youtube pour  regarder des vidéos de course à obstacles et se faire une idée précise des obstacles qui t’attendent. Ensuite, il ne te reste plus qu’à aller chercher des obstacles naturels ou, encore mieux, des parcours de santé pour t’entrainer au franchissements.  Mon conseil principal est vraiment de privilégier les exercices en mouvement aux enchainements fixes de types WOD : Workout Of the Day.

Seb_porter

Je ne suis pas le seule à conseiller cette technique : je suis entouré d’autres coachs et nous partageons cette vision en mouvement de la discipline. Aujourd’hui, il y a un vrai manque en terme d’entrainements et de techniques d’entrainements pour la discipline. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai voulu intégrer OCR France : pour apporter une certaine vision de notre sport.

Sèb Desbenoit : Qu’est-ce qu’un exercice en mouvement ?

Sèb Cornette: C’est simple ! Il suffit de reproduire ce que l’on fait lors des courses. C’est à dire enchainer running et choses simples (ramper, marche de l’ours, franchissement de mur…). Pour préparer course à obstacles, il faut toujours rester dans cette dynamique. Le cœur de l’entrainement, c’est d’apprendre à enchainer que ce soit sur des manières d’évoluer ou d’avancer mais toujours en ce mettant en situation. J’adore l’idée des parcours de santé. On crée beaucoup plus facilement de l’agilité, de l’enchainement.

Seb_entrainement

Sèb Desbenoit : Tu insistes beaucoup sur les vidéos !

Sèb Cornette: Une nouvelle fois, n’hésite pas à regarder des vidéos. Au-delà du côté physique, si tu veux prendre du plaisir et être satisfait de ta course : cela se prépare ! Sois au moins au courant de ce que tu vas rencontrer. Oui, c’est formidable d’être surpris mais fais confiance aux organisateurs pour cela et prépare-toi à partir des éditions précédentes.

Sèb Desbenoit : Un mot de la fin ?

Sèb Cornette: Je rêve vraiment d’une formation avec des lignes directrices en France sur la course à obstacles. Il est temps que les coachs qui ont envie de courses à obstacles se réunissent pour faire une vraie trame et un programme commun et cohérent. Nous avons besoin de toutes les compétences pour mettre en place un vrai contenu et un vrai échange sur l’entrainement des coureurs !

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr