Pas de compétition avant 16 ans

Dans un communiqué commun, la Fédération Internationale de Sports d’Obstacles (IOSF) et la Fédération Européenne de Sports d’Obstacles (EOSF) ont annoncé la mise en place d’un âge limite pour la compétition en courses à obstacles.

« Prévenir les blessures dans les sports d’obstacles est l’une de nos priorités » explique Dr Jill Coleby, responsable du comité médical de l’IOSF. « Pendant la croissance, les tissus et les articulations ne disposent pas d’une solidité suffisante pour supporter le stress induit par la course à obstacles en compétition. Nous avons ainsi déterminé que 16 ans est l’âge minimal requis pour pratiquer la course à obstacles en compétition et nous nous joignons ainsi aux recommandations déjà en place au sein de l’EOSF ».

Des solutions pour les plus jeunes

Similaire à la règle édictée par la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), responsable de la course à obstacles en France, cette mesure ne signifie pas l’interdiction de notre discipline pour les plus jeunes.

La mise en place de tracés adaptés aux moins de 16 ans est toujours autorisée. Les recommandations de l’IOSF et de l’EOSF ainsi que l’interdiction de la FFA concerne uniquement le chronométrage et le classement des jeunes participants.

Lire le communiqué (EN)

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Laisser un commentaire

Soutenez Obstacle.fr