Suivez les Championnats du Monde de course à obstacles

Ce weekend ont lieu les tous premiers championnats du monde de course à obstacles indépendants à côté de Cincinnati dans l’OHIO (États-Unis). Les courses à obstacles sont organisées, pour la plupart du temps, par des organismes privés qui mettent en place leur propre championnat du monde. Ainsi, lors du dernier championnat du monde de Spartan Race, le français Thomas Blanc a terminé 24ème. L’OCR World Championships veut être le premier grand événement réunissant les meilleurs athlètes de notre sport.

Thomas Blanc lors des championnats du monde 2014 de Spartan Race.

Thomas Blanc lors des championnats du monde 2014 de Spartan Race.

Pour se qualifier, il était donc nécessaire de terminer dans les tous premiers des classements généraux de sa compétition favorite. Par exemple, pour les coureurs de Warior Dash, le critère de sélection était fixé à la qualification pour les championnats du monde de Warior Dash. Aucune course en France n’était qualificative pour l’OCR World Championships.

21 drapeaux ont été préparés allant de l’Australie aux Mexique en passant par le Kazakstan et le Danemark. Du côté des Français, nous suivrons particulièrement Amélie Soulie-Leung en catégorie femme 25 – 29 ans et « Spartin » Perrier en catégorie homme 18 – 24 ans. Ils courront également ensemble en équipe dans la team des French Fries.

Mun Run Guide organise une couverture de l’événement en direct.

"Spartin" Perrier à l'arrivée d'une Spartan Race.

« Spartin » Perrier lors de sa victoire sur la Spartan Race Beast à Hawaii.

Pour le parcours, le tracé reprend une partie d’un site déjà utilisé par la course à obstacles Mud, Guts & Glory. Les 8 miles ( ≃ 12,5km) comprendraient 300 mètres de dénivelé et un grand nombre obstacles dont certains ont déjà filtré sur les réseaux sociaux.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr