Le Choc des Licornes, petite licorne deviendra grande !

Dimanche 24 septembre a eu lieu la première édition de la course à obstacles Le Choc des Licornes, à l’Hippodrome d’Amiens (80). Elle a réuni près de 3000 participants.

Ce qui nous a attiré vers cette course a été le thème insolite, le format court de 5km avec plus de 30 obstacles au programme – soit environ un obstacle tous les 150 mètres – le logo de la licorne en mode gros biscotos  et évidemment notre attrait pour découvrir de nouvelles courses et vous faire partager nos expériences inédites.

Notre équipe est composée de deux femmes et deux hommes.

L’avant-course

DCIM100GOPROGOPR1097.JPG

Il est facile de trouver l’Hippodrome d’Amiens et de se garer sur le parking mis à disposition des participants.
Nos sacs sont contrôlés à l’entrée du village, le retrait des bracelets aux couleurs des différentes vagues se fait très rapidement et nous entrons dans le village.

Nous y trouvons différentes activités gratuites (tir à l’arc, massages bien-être, ostéos…), une boutique avec des accessoires et costumes pour se transformer en parfaite licorne, et des stands de partenaires de la course.

Nous déposons nos sacs aux consignes, puis nous faisons interpellé par un coureur qui suit nos vidéos (ça fait toujours super plaisir !) et, une fois n’est pas coutume, ratons l’échauffement et prenons de suite le départ de notre vague à 10h20.

La course

Le début de la course permet d’étaler rapidement le flux de coureurs, bien que peu nombreux par vague, puisque nous faisons quasiment un tour de piste de l’Hippodrome avant d’atteindre le premier obstacle, un saut de haie.

Les obstacles s’enchaînent ensuite assez vite, puisqu’il est annoncé une trentaine d’obstacles pour 5km : bottes de paille, chemin de pneus, puis des bobines disposées de façon originale, pas difficile mais très sympa.

A ce moment, nous nous faisons remarqués par le speaker grâce à nos Go-Pro et notre logo de team, mais on espère aussi grâce à notre bonne humeur et nos têtes sympathiques  Fabrice, le monsieur adorable au micro, nous demande de le retrouver à la fin de la course, nous le croiserons d’ailleurs à différents moments du parcours.

Franchissement de gros troncs d’arbres et nous voilà au premier bac d’eau, nous avons la chance d’avoir un beau soleil et profitons de la baignade.

L’obstacle suivant est formé par de gros tubes en béton dans lesquels nous passons accroupis, puis c’est le premier passage de buttes et bacs de boue, nous nous jetons dedans sans hésitation, ce qui fait rire les bénévoles et étonnent certains participants plus frileux de s’y baigner, ahah !

Port de sac sur une petite boucle de course, toile d’araignée, nouveau bac de boue, ramping, franchissement d’un mur puis « soirée mousse », les obstacles se suivent et les bénévoles sont au top. Il nous manque juste quelques licornes sur le parcours qui auraient donné un sens plus prononcé au thème de la course.

Nous arrivons sur un minuscule ventriglisse, qui mériterait d’être repensé : avec un jet d’eau ou placé sur une petite pente afin de mieux glisser, sautons une haie, puis tombons sur un ravito de mi-parcours avec bananes, pommes, oranges et bouteilles d’eau. [Petit conseil aux organisateurs, ne pas donner de bouteilles en pleine course, car ça encombre les coureurs et surtout elles sont souvent jetées n’importe où sur le parcours, pas très écolo. Préférez l’eau au verre pour le mi-parcours et les bouteilles à la fin de la course].

Petit passage sur une passerelle, ramping sous du sandow, poutres en trois parties (sympa comme épreuve d’équilibre), petit bout de course près de la rivière façon sous-bois avant de nous jeter à l’eau pour passer sous un pont et où les bénévoles s’amusent à nous arroser (nous nous vengerons un peu plus tard, héhé).

Franchissement d’un filet vertical, de gros troncs d’arbres posés au sol, puis de bottes de pailles de différentes hauteurs, avant de retourner dans le lac où l’eau est bien plus fraîche, et où nous acceptons la mission proposée par un bénévole qui est de nager jusqu’au talus pour rejoindre la terre ferme, même pas peur… mais un peu froid quand-même

La Finish Line n’est plus très loin, nous grimpons sur une butte de fumier (hum… quelle bonne odeur !) puis redescendons dans la rivière par un petit toboggan (on aime !), et quitte à être mouillé, un dernier bain dans un bac d’eau avant de courir les quelques mètres qui nous sépare de l’arrivée.

Des douches/jets d’eau nous attendent juste après l’arche pour finir de nous rincer, puis nous récupérons un petit sac et un t-shirt (en coton). Par contre, pas de ravito à l’arrivée…

Un petit goût de trop peu et la proposition alléchante des organisateurs de repartir pour un tour nous ramène sur la ligne de départ pour remettre ça, et ça c’est top !

Avant de repartir, Fabrice (le speaker pour ceux qui ont suivi 😉 ) nous interviewe et nous demande notre avis à chaud sur la course.

Puis c’est parti pour un deuxième tour où nous nous amuserons tout autant!

Le bilan

Le Choc des Licornes est une course à obstacles fun, accessible à tous, idéale pour découvrir la discipline.

Cette première édition est réussie et la course ne pourra qu’évoluer pour améliorer le parcours et les obstacles.

On aurait aimé une ambiance plus « licornesque », les organisateurs tiennent un thème tendance, nouveau pour une OCR et avec de multiples possibilités pour rendre la course encore plus fun et attractive. Ne pas hésiter à jouer à fond les couleurs, les déguisements ou accessoires licornes pour les bénévoles, et pourquoi pas offrir une médaille ou un goodies licorne qui plaira à coup sûr aux participants !

Bravo pour l’organisation et à l’année prochaine 😉

Les points positifs :

  • le format court avec beaucoup d’obstacles
  • l’ambiance des petites courses
  • la gentillesse/les encouragements/la motivation du staff et des bénévoles
  • l’originalité du site (l’hippodrome)
  • la possibilité de faire une deuxième fois la course
  • les activités gratuites proposées sur le village
  • les consignes gratuites
  • les vestiaires/douches/toilettes à disposition
  • le t-shirt Finisher

Les points à améliorer :

  • jouer sur le thème à fond
  • équilibrer les obstacles
  • revoir le Ventriglisse
  • le ravitaillement de mi-parcours n’est pas essentiel sur une petite distance ou juste un peu d’eau, par contre mettre un ravito à l’arrivée

Retrouvez dès maintenant notre vidéo et nos photos du Choc des Licornes 2017 sur notre page Facebook : Parcours Sportif

N’hésitez pas également à visiter La BoueTik, le fashion store dédié 100% aux coureurs & coureuses à obstacles.

Parcours Sportif

Parcours Sportif x Obstacle.fr, c'est une grande histoire ! Nous sommes très fiers de accueillir leurs chroniques et vidéos sur nos pages. Parcours Sportif fait parti de l'équipe des envoyés spéciaux d'Obstacle.fr

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr