L’Alliance Européenne devient l’EOSF

Samedi 8 avril a marqué un tournant pour la course à obstacles en Europe. Réunis à Olbia, en Sardaigne, les représentants de huit fédérations et associations nationales de courses à obstacles (Danemark, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie et Espagne) ont signé un acte fondant la Fédération Européenne de Sports d’Obstacles ou European Obstacle Sports Federation (EOSF). Cette nouvelle instance remplace désormais l’Alliance Européenne des Associations de Courses à Obstacles qui avait lancé, en 2016, les premiers championnats continentaux de courses à obstacles à Nimègue aux Pays-Bas.

Les missions de l’EOSF se focalisent principalement autour de quatre axes : la réglementation de la course à obstacles, le développement de la discipline, la croissance de la fédération et la pérennité des Championnats d’Europe organisée par l’EOSF. Le prochain congrès de la fédération sera organisé à cette occasion, le 29 juin 2017 à Flevonice, aux Pays-Bas.

OCR France représente la France dans cette instance : « OCR France est membre fondateur de l’Alliance Européenne. Nous travaillons main dans la main avec les autres associations/fédérations pour développer et promouvoir notre sport. Nous avons donc travaillé depuis le début sur la création d’une fédération en remplacement de l’Alliance » confirme Johann Jauneau représentant français et élu au bureau. « Étant un membre important, il était donc logique qu’OCR France soit présente au sein du Bureau de l’EOSF ».

L’EOSF reprend le nom de la fédération internationale actuellement en développement par Ian Adamson and Mike Millers, l’OSF : Obstacle Spots Fédération. Faut-il voir toutefois un lien entre les deux structures ? Non, répond Johann Jauneau : « il n’y a aucun lien entre les deux structures. Le nom a été choisi pour être simple et compréhensible par le plus grand nombre. Nous discutons avec l’OSF et Ian en particulier dans l’optique de faire avancer notre sport mais nous n’avons aucun lien avec eux ». Une sage position sachant que l’OSF et les Championnats du Monde OCR d’Adrian Bijanada n’entretiennent pas la meilleure des relations : « Nous sommes en relation avec les deux. Nous sommes en bons termes avec Ian et Adrian et nous avançons sur différents projets avec les deux ».

Plus d’informations sur la page Facebook de l’EOSF ›

L’OSF continue d’avancer

De son côté, l’OSF continue également à avancer : « Nous sommes proches d’avoir toutes les fédérations nationales associées à notre démarche » confirme son président Ian Adamson. « Nous annoncerons trois fédérations continentales lors de notre troisième congrès, en juin. Nous pourrons ensuite réellement utiliser notre site pour présenter les membres. Il faut des années pour que chaque fédération puisse être reconnues par les états afin de former des fédérations continentales mais nous sommes désormais proches d’avoir une structure globale prête et nous l’annoncerons très bientôt à la communauté et au grand public » .

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture