Corsican Race, la course des valeurs.

La solidarité est un des piliers de la course à obstacles. Cette notion d’entraide est le cœur de la première Corsican Race qui s’est déroulée le 28 juin 2015 à Ajaccio, en Corse.

Huit cent cinquante personnes dont dix personnes en situation de handicap ont participé à cette course à obstacles de dix kilomètres. Devant le succès de l’épreuve, une édition 2016 est déjà prévue pour l’automne prochain. Elle sera l’occasion idéale pour les coureurs à obstacles de montrer leur solidarité.

11700656_676180362516972_8513230543993302531_o

Rencontre avec Bruno Mattei, l’organisateur

J’ai essayé de recréer les valeurs corses : respect, entraide et solidarité ne serait-ce qu’une journée. Nous sommes dans une société d’individualisme et je voulais essayer de créer une course, une parenthèse, une journée par an.

Pour forcer la solidarité, j’ai créé des obstacles que l’on ne peut pas passer seul. L’entraide est obligatoirement là quand il faut passer un mur de trois mètres de haut sur de trois mètres de large, grimper sur une pyramide glissante et graissée ou tirer un tracteur de deux tonnes et demi. L’idée était de faire des obstacles géants et larges pour ouvrir également la course aux personnes à mobilité réduite. La solidarité devait être là entre valides et moins valides.

11537553_676180099183665_6470507264352009959_o

Pour une première année, notre course faisait, bien logiquement, un peu peur. Mais nous avons tout de même eux dix casse-cous avec leurs différences. Nous avons même eu un valide qui s’est bandé les yeux pour se mettre dans des conditions de cécité.

.

Crédit photo : Iso2sang – Maroni Photography

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr