Championnats d’Europe : un virage Spartan ?

Avec ses premiers championnats d’Europe, l’Alliance Européenne des Associations de Coureurs à Obstacles (devenue depuis la Fédération Européenne des Sports d’Obstacles : EOSF) avait marqué la fin des esprits avec la non parution des Spartan Race des épreuves qualificatives.

Cette absence semblait alors parfaitement logique : la Spartan Race est une franchise de courses à obstacles où est avant tout mis à l’honneur le dépassement de soi et non le franchissement d’obstacles techniques. Sur ces courses, les portés sont nombreux et techniques alors que les épreuves où les bras et l’agilité sont sollicités sont moins nombreuses que sur les autres courses à obstacles axées compétition en Europe.

Aujourd’hui, à un mois seulement de l’ouverture de ses Championnats d’Europe de Courses à Obstacles, l’EOSF a brutalement changé les règles du jeu et les Spartan Race font leur retour dans la liste des épreuves qualificatives. Et si les organisateurs semblent se réjouir d’avoir trouvé un accord avec la franchise américaine : l’annonce est loin de faire l’unanimité chez les athlètes ayant planifié leur saison sur ces critères de qualification.

Un premier pas politique ?

Faut-il voir dans ce nouveau partenariat une tentative désespérée d’obtenir plus de participants sur cette édition 2017 ? Aucune information n’a été communiquée pour le moment à ce sujet. Et si cette hypothèse peut être envisageable, une autre pourrait également tenir la corde.

Les raisons réelles pourraient, en effet, être bien plus politique. Depuis quelques semaines, l’EOSF s’identifie sur sa page Facebook  avec un logo décliné de l’Obstacle Sport Federation portée par Ian Adamson. Cette organisation, initiée avec l’appui de Joe De Sean, le fondateur de Spartan Race en 2015, œuvre actuellement pour la reconnaissance de notre discipline par le Comité International Olympique. Si aucune annonce officielle n’a été encore faite concernant un rattachement de l’OSF à l’EOSF, il est toutefois possible que ces changements en soient les premiers signes.

Avec l’arrivée des Spartan Race dans les courses qualifiantes et un partenariat, l’annonce faite par les organisateurs des Championnats d’Europe pourrait donc être le premier signe concret d’un véritable travail de rapprochement entre toutes les courses à obstacles réalisé par l’OSF.

[Edit : J’avais précédemment indiqué que les Spartan Race avait été qualificatives pour l’édition 2016, ce qui est faux]

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr