Barjoxtrem lance le « Tournoi national by OCR France »

Qui sont les meilleurs coureurs à obstacles en France ? Barjoxtrem, en partenariat avec OCR France et notre magazine, lance, en 2016, le tournoi national de course à obstacles. 32 coureurs s’affronteront lors d’une phase finale en un contre un qui s’annonce spectaculaire, les samedi 28 mai 2016, pour les hommes et dimanche 29 mai, pour les femmes. En plus des solos, les équipes pourront également s’affronter lors des épreuves en relais à 4 coureurs.

Sur le circuit conçu pour l’occasion à Vernaison, près de Lyon (69), chacun des huit obstacles devra être complété et le passage validé par un juge pour franchir la ligne d’arrivée. Ces neuf épreuves sont tenues secrètes en attendant les phases de qualification.

L’association de coureurs à obstacles OCR France sera le partenaire principal de ces événements et fournira notamment les prix pour les vainqueurs ainsi que des points dans le classement OCR League.

« Barjoxtrem est un partenaire important pour OCR France, avec ce tournoi, nous allons pouvoir créer un événement d’envergure nationale OCR France ».
Jérôme Lepaumier

Comment se qualifier ?

Pour accéder à la phase finale, une seule solution : être dans les 32 meilleurs temps solos (catégories homme, femme) et les 16 meilleurs teams (homme, femme) du circuit Barjoxtrem. Cette phase de qualification se déroulera du 1 mars au 22 mai 2016.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez le règlement.

Deux autres tournois en 2016 et une grande finale

Vous ne pouvez pas participer au premier tournoi ? Deux autres arrivent cet été (phase finales : les 30 et 31 juillet 2016) et à l’automne (phase finales : les 1 et 2 octobre 2016). Les quatre premiers de chaque tournoi seront qualifiés pour la grande finale du 13 novembre à Barjoxtrem. Cet événement désignera les champions de l’année 2016.

Sèb Desbenoit

Rédacteur en chef d'Obstacle.fr, Sèb est un passionné de courses à obstacles. Des courses extrêmes à celles pour tous, vous ne le trouverez jamais dans les premiers mais toujours à l'arrivée.

Continuer votre lecture

Soutenez Obstacle.fr